Depuis que je suis petite, je vécue pas mal de phénomènes étranges que j’ai encore beaucoup de mal à expliquer. Tout se passe au deuxième étage de la maison de mon père et de ma grand-mère, eux n’ayant jamais ressenti de telles choses ne veulent pas comprendre ce que j’essais de leur dire.

Toujours à dire que je dois réver ou que tout est dans ma tête mais j’ai la certitude que tout ce que je souhaite vous partager est la réalité.

Quand l’on monte à cette étage, il y a à gauche les sanitaires et la chambre de mon père, la chambre d’en face et celle qui se trouve à droite acollée à un couloir qui finit sur un petit grenier avec de nombreuses affaires.

Depuis que mes parents se sont séparés, je passe un week end sur deux et la mointier des vacances chez lui. Au début, j’était dans la petite chambre en face de l’escalier et les évènements ont commencé à ce moment. Au départ, juste quelques baisse de température même en pleine été puis au fur et à mesure j’ai resentit comme une présence s’installée toutes les nuits en face de mon lit comme si on me surveillait. Je n’y prettais pas attention jusqu’au jour où j’ai sentis que cette présence en avait contre moi. Cette nuit là, j’ai sentis une grande vague de malveillance et l’atmosphère était devenue lourde, j’ai pris peur et lorsque j’ai voulu allumer la lumière et ouvrir la porte pour sortir, je n’ai pas réussis à trouver l’interrupteur ni la poigné. C’était comme si le mur était devenu lisse de même pour la porte, je me suis alors mis à frapper le mur en criant ce qui à réveiller mon père qui lui à ouvert la porte. A ce moment, la sensation de froid repartait petit à petit.

Une vie en proie aux phénomènes paranormaux

A la suite de la rénovation du grenier pour en faire une chambre, j’ai dormi avec mon père et là aucun problème n’est venu hanté mes nuits.

Cependant, depuis ce jour, je me sens très mal quand je décide de descendre les escaliers au point de parfois courrir pour y rester le moins longtemps possible, la sensation que je resens est celle de quelqu’un en train d’épier du haut de l’escalier et quand je décide de monter, je regarde toujours les escaliers et non le haut de ce dernier comme ci quelque chose me poussais à regarder par terre.

Cela continu encore aujourd’hui.

Actuellement, je suis dans la chambre de droite acollée au petit grenier par le couloir. C’est dans cette pièce que j’ai vécu le plus de phénomènes paranormals. A part, les sensations de froids que je resens presque toutes les nuits et celles de présence, trois évènements m’ont énormément marqués.

Le premier, j’était tranquillement en train de travailler sur mon ordinateur lorsque j’ai senti une vague de froid envahir la pièce.

N’ayant l’habitude, je me suis mis sous les couvertures et je continuais de travailler sans vraiment y pretter attention. Quelques minutes après, j’ai entendu des bruits de pas très distints derrière moi qui venait du petit couloir. Lorsque j’ai voulu me remettre à mon ordinateur, j’ai eu de nouveau cette sensation de quelqu’un qui m’épiait et d’un coup, je me suis senti très mal. En voulant réouvrir les yeux, j’ai vu que je me trouvais dans le petit couloir avec la lumière allumée et la porte menant à ma chambre ouverte. Je me suis dirigée dans ma chambre et je me suis vu allongée sur le lit. J’ai tout de suite courru dans ma direction et au moment où je me suis touchée l’épaule, je me suis retrouvée en train de bondir hors de mon lit et allumer la lumière. J’étais en état de panique et je fut surprise quand j’ai vu que la porte qui menait au couloir était ouverte et la lumière allumée.

Le deuxième évènement s’est passé la veille du 1er mai. Alors que l’on avait pris du muguet pour tout ceux de la famille, nous nous sommes rendu compte que nous en avions oublié un pour mon grand-père décédé, ce jour là j’ai voulu resortir pour aller en chercher dans la rue mais mon père n’avait pas voulut. Dans la nuit, j’ai entendu des bruit de pas qui venait encore une fois du petit couloir qui longeait ma chambre et ils ont continué jusqu’à descendre tous les escalier de la maison. J’ai décidé de me lever pour voir si mon père où ma grand-mère étaient levés mais aucun des deux n’étaient réveillés, je suis donc allée me recoucher lorsque j’ai entendu des bruit de la porte du salon s’ouvrir et se fermer mais je n’ai vu aucune lumière. Les pas semblaient se rapprocher de ma chambre et repartir en direction du couloir et puis je n’ai plus rien entendu. Lorsque nous nous sommes levés le matin, nous avions la surprise de voir un brin de muguet devant la photo de mon grand-père, en voyant cela j’ai eu une grande sensation de bien être comme si mon grand-père me disait : ” Regarde, le muguet que tu voulais me donner est là, merci ! “. Quand je suis descendu en bas, il manquait effectivement un brun de muguet.

Le dernier évènement s’est passé il y a peu, j’était dans mon lit le soir en train de travailler sur mon ordinateur à la création de mon jeu vidéo. J’ai commencé par être mal à l’aise et à me sentir très fatiguée. Une sensation de froid était en train de m’envahir petit à petit en commencant par les pieds et les mains et cela remontait jusqu’à mon torse, j’était incapable de bouger et je sentais mon coeur ralentir de plus en plus. Au bout de quelques secondes, le froid était accompagné de picotement mais plus le temps avancait plus je me sentais épier par une présence malsaine. Les bruits de pas venant du couloir se fesait entendre et je sentis à ce moment un énorment pincement au coeur, je n’arrivais plus à le sentir et j’avais de plus en plus de mal à respirer. Et encore une fois je me suis retrouvée dans le couloir mais cette fois ci, je me suis sentis très lourde comme ci quelque chose me tenait par les épaules et me fixait à terre. Je me suis dirigée tant bien que mal à ma chambre où pour une nouvelle fois je me suis vu sauf que cette fois ci, je sentais encore cette présence malsaine.

Et comme la première fois, je me suis touchée l’épaule. Je suis revenu à moi très fatiguée et le coeur battant extrèmement vite, les picotements et le froid avaient disparu en seulement trois quatre seconde.

Aujourd’hui encore je sens cette présence qui est comme coincé au deuxième étage. J’ai toujours la sensation d’être de trop quand j’y suis, je ferme toujours la porte de mon couloir mais où que j’aille en haut, j’ai la forte impression que cela me suit. Depuis le premier évènement, j’ai comme l’impression d’un sixième sens dans mon épaule; sensation de bien-être comme une caresse de plume quand quelque chose de bien va passer ou de violente douleur quand il va arriver quelque chose de mal et cela pour n’importe qui, il suffit juste que je me concentre un peu.

Ce qui me dérange le plus, c’est que lorsque je rentre dans un lieu saint ( église ou cimetière ) je me sens épier et mal à l’aise.

Merci à Kiity Mix pour son témoignage.

1 commentaire
  1. Je suis persuadée qu’il existe bien des entités, plus ou moins malveillantes puisque j’en ai également fait les frais. Qui pourrions nous contacter pour comprendre tous ces phénomènes? Les exorcistes sont à 99 % des charlatans, et il est évidemment clair que l’église ne peut nous aider, elle même étant corrompue. La foi n’a rien à voir avec une quelconque religion, et il faut réellement s’éloigner de toutes ces organisations d’hommes. La foi, c’est la foi, elle se suffit à elle même et elle est dans le cœur de chacun de nous. Faut-il seulement le savoir…pour la faire vivre dans nos cœurs. C’est la seule chose qui nous sauvera de ce monde où le mal à trouvé une porte de sortir pour se propager tout autour de nous. Courage, ayez la foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

L’esprit de mon père décédé me contacte dans mes rêves

Et si les esprits pouvaient prendre contact avec les êtres humains durant leur…

Vision récurrente de ma maison en flamme

J’étais enceinte de huit mois de mon dernier enfant lorsque j’ai été victime…

L’ombre de mon oncle dans le coma nous rend visite

Et si, lors d’un coma, notre esprit pouvait se détacher de notre…

Un immense engin dans un ciel d’été en 1991

Aujourd’hui encore, l’existence d’une vie extraterrestre au-delà de notre planète reste un…