Un engin en forme de soucoupe volante au stade de l’expérimental a été conçu dernièrement par la NASA, dans le but de l’utiliser prochainement sur Mars. Après son premier vol d’essai, les résultats sont retombés concluants…

Cette soucoupe volante, le Low Density Supersonic Decelerator (LDSD), conçue par la NASA dans le but d’effectuer prochainement un atterrissage en douceur sur le sol de Mars,  a été envoyée dans l’atmosphère de la Terre ce samedi en utilisant un ballon, l’emmenant ainsi à 36 000 mètres d’altitude avant que celui-ci ne le relâche.

La NASA et le Low Density Supersonic Decelerator

L’engin est actuellement équipé d’une bouée gonflable spéciale en Kevlar, et d’un nouveau type de parachute conçu pour ralentir de façon significative les charges allant jusqu’à 10 tonnes au cours de futures missions vers la planète rouge.

Le test de cette soucoupe volante, qui a été limité à une seule tonne et demie, a été considéré comme un succès. Malgré le déploiement sans encombre de la bouée pneumatique, le parachute quant à lui ne s’est pas ouvert correctement.

Actuellement, la NASA analyse les enregistreurs de données récupérés après ce premier vol, pour tenter de déterminer ce qui a pu réellement se passer avec ce parachute, afin que le problème soit réglé et fixé pour les prochains tests.

Deux autres vols d’essai devraient avoir lieu dans le Pacifique au cours des 18 prochains mois.

Source: BBC News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Mars : un mystérieux objet photographié par Opportunity

Une photographie, récemment réalisée par le rover Opportunity à la surface de Mars,…

Ovnis, la NASA nous mentirait-elle ?

Le président Américain John F. Kennedy encourage les efforts aérospatiaux des Américains…

La lune aurait-elle été créée artificiellement ?

Beaucoup de théories sur la nature et les origines de la lune…

Mars cache d’énormes glaciers sous sa surface

Selon une étude récemment menée, le sol de Mars cacherait en réalité…