Accueil / Science / Un astéroïde interstellaire observé dans notre système solaire
Un astéroïde interstellaire observé dans notre système solaire

Un astéroïde interstellaire observé dans notre système solaire

Un gigantesque astéroïde interstellaire, constitué de molécules organiques a récemment été photographié. Le phénomène est-elle qu’il surprend chercheurs et scientifiques…

Observé non loin du soleil, à l’intérieur de notre système solaire, ce gigantesque astéroïde interstellaire, surnommé « Oumuamua », fascine actuellement scientifiques et chercheurs. La cause ? Cet objet spatial est le tout premier exemple confirmé que certains astéroïdes proviennent de l’extérieur de notre système solaire.

Découvert à l’aide d’un télescope surpuissant, ce rocher spatial mesurerait pas moins de 400 mètres de long, et serait assez similaire aux comètes et aux astéroïdes de notre système solaire. De ce fait, les scientifiques en ont conclu que des planétaires similaires aux nôtres pourraient se trouver au-delà de notre galaxie.

Oumuamua, ce gigantesque astéroïde interstellaire

Selon les premiers éléments donnés par les astronomes, l’astéroïde serait extrêmement sombre. Celui-ci absorberait 96% de lumière qu’il croiserait, et serait rouge. Sa couleur indiquerait qu’il serait, en partie, constituait de molécules à base de carbone organique ; des éléments constitutifs de la vie.

Si jusqu’à aujourd’hui, les astronomes ne possédaient que très peu d’information sur ce genre d’objet spatial, la découverte d’Oumuamua est venue confirmer quelques interrogations. En d’autres parties, ce genre de roche serait assez nombreux dans notre système solaire.

Notons cependant que les scientifiques estiment que chaque jour, trois astéroïdes interstellaires pénètrent dans notre système solaire. Ces derniers la traverse avant de s’en échapper tout aussi rapidement.

Source : The Guardian

Dans la même catégorie

Faire craquer ses doigts, l'explication scientifique

Faire craquer ses doigts, l’explication scientifique

Les scientifiques ont récemment mis au point trois équations mathématiques pour expliquer un phénomène de …

Un commentaire

  1. C’est probablement RAMA qui passe par là, pas de quoi s’inquiéter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *