Les scientifiques lancent une mise en garde : les phénomènes climatiques extrêmes pourraient s’avérer destructeurs d’ici la fin du siècle…

Longtemps controversé, le réchauffement climatique n’a jamais tant fait parler de ses effets néfastes sur la planète qu’aujourd’hui. Appelée par les gouvernements du monde entier à se réveiller, notre population ne semble cependant pas porter d’attention à ces mises en garde, et pourtant… De nouvelles découvertes, fournies par les scientifiques de la Commission européenne, ne présageraient rien de bon. Selon l’équipe de chercheurs, les conditions climatiques extrêmes vont, dans les prochaines décennies, devenir l’une des causes principales de décès à travers le monde.

Le réchauffement climatique entraînera, entre autres; des vagues de chaleur intenses, des inondations, des sécheresses et d’importants feux de forêt. Le nombre de personnes souffrant de famine et de maladies infectieuses sera également à son plus haut.

Phénomènes climatiques extrêmes, première cause de décès

Donna Hume, militante des amis de la Terre, affirme : « Nous ne devons pas ignorer ces avertissements. Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons changer notre manière de voir le réchauffement climatique. Nous devons nous réveiller et agir à tout prix. Notre population est en train de se décimer en raison de ces phénomènes climatiques extrêmes et sans action de notre part, cela va s’empirer ».

Le World Wildlife Fund (WWF),  ou Fonds mondial pour la nature, une organisation dédiée à la protection de l’environnement, a également mis en garde notre ignorance à l’égard de ces rapports. Gareth Redmond-King, chef du climat et de l’énergie déclare : « Les preuves des effets néfastes du réchauffement climatique continuent de s’accumuler. Aujourd’hui, nous devons en faire notre priorité en matière de politique publique. Le rapport des scientifiques renforce ce que nous connaissons sur l’impact du réchauffement. À moins que nous n’attaquions le problème des aujourd’hui, les phénomènes météorologiques extrêmes auront raison de nous, êtres vivants ».

Source : Independent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Un requin-lézard préhistorique capturé au Portugal

Considéré comme un véritable «fossile vivant», un requin-lézard préhistorique, âgé de 80 millions…

Une étrange boule bleue lumineuse observée en Sibérie

Une étrange boule bleutée a récemment été observée dans le ciel de…

Une araignée à queue découverte en Birmanie

Les scientifiques ont dernièrement mis à jour une toute nouvelle espèce d’araignée…

Faire craquer ses doigts, l’explication scientifique

Les scientifiques ont récemment mis au point trois équations mathématiques pour expliquer…