Les scientifiques ont récemment mis au point trois équations mathématiques pour expliquer un phénomène de société, le craquement de doigts…

C’est sans doute aujourd’hui l’un des sons les plus dérangeants qu’une personne puisse faire. Cependant, en dépit d’être une véritable énigme, ce bruit soulève de plus en plus de questions. Alors que les hypothèses fusent, tentant d’expliquer le phénomène, des scientifiques ont dernièrement mis au point des équations mathématiques afin d’étudier le phénomène.

Ainsi, Vineeth Chandran Suja, étudiante en sciences, et son professeur, Abdul Barakat, ont décidé d’étudier ce fameux craquement de doigts. Au bout de trois équations mathématiques, le duo est parvenu à expliquer le phénomène. Interrogé, l’étudiante affirme :

« La première équation décrit les variations de pression à l’intérieur de notre articulation lorsque nous les craquons. La deuxième est une équation bien connue qui décrit les variations de taille des bulles qui se forment en réponse aux variations de pression que nous exerçons sur les articulations. Et la troisième équation que nous avons écrite consistait à coupler la variation de taille des bulles à celles qui produisent ces sons ».

Faire craquer ses doigts, l’explication des bulles

Ainsi, ces équations, expliquent-ils, constituent un modèle mathématique complet du son lors du craquement de nos doigts.

« Lorsque nous faisons craquer nos doigts, les articulations se séparent. De ce fait, la pression diminue, se concentre, et des bulles de tailles différentes apparaissent dans le liquide synovial; ce liquide qui lubrifie nos articulations », déclare l’étudiante.

Puis poursuit : « Au cours de cette séparation, d’importantes variations de pression se produisent dans nos articulations. Ainsi, ce phénomène provoque une fluctuation extrêmement rapide, et créé des bulles. Au final, le son émis n’est nulle autre que les bulles qui éclatent sous la pression ».

Rassurez-vous, le son entendu lors du craquement de nos articulations est lié à de simples bulles, et non à l’articulation elle-même.

Source : BBC News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Un poisson inconnu retrouvé échoué sur une plage d’Australie

Un poisson d’origine inconnue a récemment été retrouvé échoué sur une plage…

Une étude confirme la survie de l’esprit après la mort

Une nouvelle étude menée par un Docteur est récemment venue confirmer la…

Des messages codés datant de 500 ans enfin déchiffrés

Les messages codés, utilisés par un roi Espagnol il y a plus…

Les scientifiques prédisent une mini ère glaciaire d’ici 2030

Des scientifiques ont récemment fait une découverte déroutante. À l’aide de l’activité…