Le 25 Mars 2011 à Oslo, un aéroport s’est vu fermer ses portes durant plus d’une heure. Des dizaines d’avions et quelque 15 000 personnes ont été clouées au sol ou bloqués dans le ciel.

Quelques personnes affirment avoir aperçus une étrange lumière verte voler au-dessus des avions, une forme ressemblant à un ovni.

Mais que s’est-il réellement passé dans le ciel de Norvège le 25 Mars 2011 ? Réel survole d’ovni ou tout simplement problème technique ?

Aucune raison officielle n’a alors été donnée quant à la fermeture soudaine de l’aéroport !

L’aéroport d’Osloest le deuxième aéroport de Scandinavie. Chaque jours, des milliers de voyageurs transitent par ses salles d’embarquements, le trafic est permanent sauf en cas de force majeur.

Un passionné d’aviation, habitant à quelques mètres de l’aéroport alla être le témoin d’un étrange évènement. Il raconte :

” Je suis photographe et je réalise beaucoup de clichés d’avions, pour cela je me sers d’un radar qui localise les appareils. Ce jour-là, j’ai repéré le vol en provenance de Stockholm, il était sorti de sa trajectoire habituelle et commençait à tourner en rond au-dessus de chez moi et là, j’ai compris qu’il y avait un problème ! “

Très vite des dizaines d’avions stationnent à plus de deux milles mètres d’altitude et sans aucunes raisons officielles l’aéroport ferme ses portes.

La raison de la fermeture serait alors, le possible survole de la zone par un ovni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

OPÉRATION SURICATE : La chasse aux ovni débute le 6 juillet

Comment prouver au monde l’existence des OVNI ? C’est la grande question…

Un ovni filmé durant une séance de motoneige

Cette vidéo amateur se passe en Suède au beau milieu d’un champ…

Un extraterrestre s’éjecte de sa soucoupe en feu ?

Mise en ligne le 5 janvier dernier, la vidéo de cet étrange…

Ovni destructeur d’éolienne dans le Lincolnshire

Cet étrange épisode mettant en scène un ovni et une éolienne s’est…