Avec la découverte par la science de nombreuses autres galaxies, la théorie selon laquelle nous ne serions pas seuls dans l’univers s’impose petit à petit. Et si les ovnis nous avaient déjà visités ?

En 2007, la France décide d’ouvrir ses archives officielles sur l’étude des phénomènes aérospatiaux non identifiés. Depuis le mouvement se généralise et de nombreux gouvernements commencent à parler ouvertement de la question.

Le voile se lève alors sur des centaines d’observations troublantes faites par des pilotes de ligne, des scientifiques, des militaires ainsi que des personnes civiles.

Mais la question reste entière, d’où viennent ces étranges lumières dans le ciel.

L’ovni cigare de la Manche

Le 23 Avril 2007, dans l’espace aérien Français, un pilote de ligne Britannique voit un objet lumineux en forme de cigare au-dessus de la manche. Paniqué, il appel la tour de contrôle.

Au centre de radar de Brest, qui régule le trafic dans tout l’ouest du pays, le contrôleur Marc Angee  enquête sur chaque anomalie constatée. A l’époque, il a décortiqué tous les échos-radar présent sur les écrans de contrôle au moment où le pilote Anglais a affirmé avoir vu l’objet lumineux.

A 14H12, soit trois minutes après que le pilote a annoncé la présence d’ovni dans l’espace aérien, les radars du centre n’avaient toujours aucun objet volant non identifié sur leurs écrans.

Malgré l’absence de présence visuelle sur les appareils électroniques du centre, plusieurs pilotes ce jour-là ont rapporté la même histoire que le pilote Britannique.

L’histoire de Jacques Krine

Jacques Krine, ancien leader de la patrouille de France a également vécu un évènement de ce type lors d’une mission d’entrainement en 1975.

Un engin doté d’une lumière extrêmement éblouissante va apparaître et disparaître à plusieurs reprises sous les yeux des deux pilotes.

Selon les experts, près de 1 400 cas d’observations faites par des pilotes sont recensés à ce jour dans le monde. Mais combien échappe encore aux statistiques ?

Tout cela vous parez ridicule ? Que pensez-alors de l’expérience particulièrement troublante vécu par le commandent Santa Maria Huertas des forces aériennes du Pérou.

Le 9 Mai 1980, il prend en chasse un ovni pensant avoir à faire à un avion ennemi. Le commandent lui donne l’ordre de faire décoller son avion pour le chasser avant qu’il ne s’approche d’avantage de la base. Il opère alors la procédure classique, se place en position d’attaque au-dessus de l’objet, volant à 600 mètres d’altitude. Par la suite une longue lignée de 64 obus lui ont été envoyés et à la grande surprise du commandement à la place d’exploser, l’ovni s’éloigna en prenant une grande vitesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Un vaisseau extraterrestre photographié sur la lune ?

Photographié à la surface de la lune par un appareil de la…

Pourquoi la vie extraterrestre est introuvable ?

  Deux astrobiologistes australiens ont récemment déclaré connaitre la raison pour laquelle…

Un OVNI transporté par un camion près de la zone 51

Une vidéo, qui a été réalisée près de la zone de 51, cette installation militaire située…

Rencontres du troisième type – Un film, une histoire

Rencontres du troisième type, le célèbre film sur les extraterrestres. Le héros,…