Récemment, des restes fossilisés d’un ancien monstre marin, exceptionnellement bien conservés, ont été découverts. Selon les premières analyses, il s’agirait là d’un ancien prédateur des mers faisant parti de la famille des crevettes…

Le fossile de ce monstre marin, ou plus communément appelé Lyrarapax Unguispinus, a récemment été découvert en Chine. Les restes possèdent un niveau de conservation si impressionnant que même son cerveau et son système nerveux pourraient encore être identifiés.

Le Lyrarapax Unguispinus, un monstre marin préhistorique

Faisant partie de la famille des créatures ressemblant à des crevettes appelées anomalocarides, le Lyrarapax Unguispinus se nourrissait, grâce à sa bouche en forme de cône mortel, principalement d’animaux de la mer vivant à la période du Cambrien, et se protégeait grâce à son corps muni d’une “armure de lames”. Bien que la taille du Lyrarapax Unguispinus ne fût pas imposante par rapport aux espèces de crevettes d’aujourd’hui avec ses 15 centimètres de long, cette espèce n’en était pas moins redoutable, et possédait le statut de prédateur des océans préhistoriques.

Selon les résultats des premières recherches, ce monstre marin aurait vécu jusqu’à la fin de l’ère paléozoïque, avant que ce dernier ne s’éteigne il y a environ 251.000.000 années.

Source : NBC

Fossile du monstre marin le Lyrarapax Unguispinus
Fossile du monstre marin le Lyrarapax Unguispinus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

La Floride attaquée par une orde d’escargots géants

Les autorités de Floride tentent actuellement de stopper une invasion d’escargots géants,…

Un Bigfoot filmé dans un marécage de Floride

Une étrange et mystérieuse créature aurait récemment été filmée pataugeant dans un…

L’ADN pour élucider l’existence du Monstre du Loch Ness ?

Grâce à de futurs tests ADN réalisés dans les eaux du Loch…

Mais où est passé Nessie, le légendaire monstre du Loch Ness ?

Pour la première fois depuis près de 90 ans, aucune nouvelle observation…