Accueil / Créatures, Monstres / L’ADN pour élucider l’existence du Monstre du Loch Ness ?
L'ADN pour élucider l'existence du Monstre du Loch Ness ?

L’ADN pour élucider l’existence du Monstre du Loch Ness ?

Grâce à de futurs tests ADN réalisés dans les eaux du Loch Ness, des scientifiques vont tenter de percer l’origine de l’existence de Nessie

Finira-t-on enfin par découvrir le fin mot de l’histoire ? Une créature préhistorique hante-t-elle le lac du Loch Ness depuis des décennies ? En effet, depuis longtemps, de nombreuse histoires relatent l’existence d’un dinosaure préhistorique dans les eaux du Loch Ness. Malheureusement, jusqu’à aujourd’hui, aucune preuve scientifique de l’existence d’un dinosaure n’existe. Mais ce temps serait-il révolu ?

Une étude, dirigée par le professeur Neil Gemmell, un chercheur néo-zélandais, va tenter de percer ce mystère. Après des prélèvements d’ADN dans le Loch Ness, l’homme les comparera à une base de données qui répertorie de nombreuses espèces animales.

À la recherche de l’ADN de Nessie, le monstre du Loch Ness

Gemmell va ainsi collecter des échantillons d’eau du lac sur une période de deux semaines. Si monstre il y a, des traces ADN de peau, d’écailles ou encore excréments seront découvertes.

Interrogé, Neil Gemmell déclare : « Aujourd’hui, il est peu probable qu’un monstre habite dans ce lac, mais je veux tout de même tester cette hypothèse. Les résultats qui en ressortiront nous donneront un aperçu de la biodiversité du Loch Ness ».

« Il est certain qu’il n’y a absolument aucun doute que nous ferons de nouvelles découvertes, et c’est très excitant. Même si le projet premier est la recherche de preuves concernant l’existence du monstre du Loch Ness ».

Puis conclut : « Pour identifier la créature, nous séquencerons l’ADN, que nous aurons au préalable prélevé dans le lac. Puis, nous le compareront à une base de données génétiques connue qui recense des centaines de milliers d’organismes différents ».

Affaire à suivre…

Source : The Guardian

Dans la même catégorie

Des vers géants prédateurs envahissent les jardins français

Des vers géants prédateurs envahissent les jardins français

Des vers géants, mesurant jusqu’à 40 centimètres de long, et récemment découverts dans le sols …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *