Cela fait des siècles que l’on en parle, elle a toujours fasciné les écrivains, les historiens et a inspiré un grand nombre de films. Trois cents cinquante ans après, la bête du Gévaudan est certainement la légende la plus présente dans nos mémoires.

L’année 1764 marqua le début de la terreur dans la région du Gévaudan en Lozère. Une bête effrayante et mystérieuse erre dans les forêts à l’affût de sang et de chaires fraîches, il s’agit de la bête du Gévaudan.

Durant trois ans l’animal fera plus d’une centaine de victimes. On recensera au total 230 attaques et 120 morts. Des femmes et des enfants seront retrouvés égorgés, lacérés ou décapités.

A l’époque une réelle psychose s’empare des habitants de la région. On en parle jusqu’aux confins de l’Europe et certain décrivent un spécimen d”une férocité exceptionnelle, doté d’une gueule énorme et d’une queue touffue et rougeâtre.

Créature diabolique ou loup garou, les descriptions les plus folles alimentent les rumeurs. Très vite c’est le loup qui est accusé de semer la terreur dans le Gévaudan.

D’autres témoins parlent d’un animal incroyable issu du mélange d’un ours, d’un fauve et d’un chien. Et dans la longue série des suppositions, certaines gravures de l’époque évoquent une hyène, un glouton géant mangeur d’homme et même un homme déguisé en bête.

Mais quel que soit son identité, plus de deux siècles après ces évènements tragiques, la bête du Gévaudan est encore bien ancrée dans nos esprits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Des gigantesques tunnels creusés par une énorme créature

De gigantesques tunnels ont récemment été découverts en Amérique du Sud. Ces…

Le Bigfoot filmé dans une forêt du Mississippi aux Etats-Unis ?!

Il y a quelques jours, une nouvelle vidéo a fait surface sur…

En combien de temps un vampire peut vous tuer ?

Des étudiants en physique ont récemment calculé le temps qu’il faudrait à un…