Accueil / Créatures, Monstres / Malaisie : une étrange créature émerge de ses toilettes
Malaisie : une étrange créature émerge de ses toilettes

Malaisie : une étrange créature émerge de ses toilettes

Un jeune Malaisien a récemment eu la peur de sa vie. À son domicile, au détour d’un couloir, l’homme est tombez nez à nez avec une énorme créature, émergeant de ses toilettes…

À Alor Setar, en Malaisie, Zul Hanif Anip, un jeune homme âgé de 25 ans, et photographe de profession, a dernièrement filmé à son domicile, un spectacle quelque peu répugnant. En effet, le jeune homme, après s’être dirigé vers ses toilettes, à découvert rampant au sol, une étrange créature inconnue. Celle-ci, long de deux mètres, à mi-chemin entre la salamandre et le serpent, interroge depuis les internautes.

Terrifié par sa découverte, Zul Hanif Anip, tente aujourd’hui d’élucider le mystère de ce “monstre”. Selon ses déclarations, la créature possédait une toute petite tête, et un corps longiligne. Ses caractéristiques font ainsi penser à un animal entre la salamandre et une énorme sangsue.

Créature en Malaisie, un serpent dans les toilettes

Interrogé par le journal The Daily Mail, le jeune homme déclare que cette mystérieuse créature devait sans doute vivre dans l’une des gouttières de sa maison. Cette chose se nourrissait alors de tout ce qui s’offrait à elle. Toujours selon le Daily Mail, la créature aurait, à un moment donné, atteint une taille trop imposante. De ce fait, celle-ci l’aurait alors poussée à migrer dans un emplacement de la maison, plus apte à son gabarit.

À noter, plus de peur que de mal, M. Anip a fini par attraper la créature, avant de l’extraire de chez lui. Ne lui causant aucun mal, le jeune homme a alors relâché la bête dans un plan d’eau.

Dans la même catégorie

Yéti : de nouvelles analyses ADN livrent de nouvelles révélations

Yéti : de nouvelles analyses ADN livrent des révélations

Des scientifiques ont récemment mené de nouvelles analyses ADN sur des échantillons attribués au Yéti. Si …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *