Accueil / Insolite / Quels sont les lieux sûrs pour échapper à des zombies ?
Quels sont les lieux sûrs pour échapper à des zombies ?

Quels sont les lieux sûrs pour échapper à des zombies ?

Comment s’échapper d’une attaque de zombies ? Cette question pourrait vous faire sourire, toutefois, un groupe de scientifiques à tenter d’y répondre avec le plus grand sérieux…

Quels sont les lieux les plus sûrs pour s’échapper d’une attaque de zombies ? C’est la question que se sont posés des mathématiciens de l’université de Cornell, située dans l’état de New York, après que ces derniers aient avancées plusieurs scénarios d’une apocalypse zombie.

Si un jour notre terre devait être infestée de morts vivants, les scientifiques affirment que se rendre dans des abris organisés seraient une très mauvaise idée. Pour espérer survivre, les chercheurs recommandent de s’éloigner un maximum des zones très peuplées, et de se rendre en montagne.

Les montagnes rocheuses aux États-Unis, lieu idéal pour échapper aux zombies

En effet, si vous pensez qu’une telle apocalypse affecte toutes les zones en même temps, il n’en est rien. Selon les scientifiques, les capitales et grandes villes seraient les premières touchées par l’invasion à cause de la forte population, tandis que les régions moins peuplées seraient envahies des semaines plus tard.

Selon Alex Alemi, qui a participé à l’étude, les montagnes rocheuses, situées aux Etats Unis, serait l’endroit le plus sûr. Pour en arriver à ces résultats, l’étude se base sur des statistiques très sérieuses, bien que le sujet d’apocalypse zombie soit beaucoup plus amusant.

Les résultats de cette étude devraient prochainement être montrés lors d’une conférence organisée par la société Américaine de physique.

Source : Maxiscience

 

Dans la même catégorie

De la neige au Sahara, le désert le plus chaud du monde

De la neige au Sahara, le désert le plus chaud du monde

Le désert du Sahara, habituellement sec et très chaud, s’est récemment transformé en un paysage froid …

Un commentaire

  1. C’est drolissime que ce soit des mathématiciens et physiciens qui se penchent sur ce problème, et non des écologistes ou des militaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *