Récemment au Pakistan, un père spirituel a été mis en cellule après que ce dernier ait volontairement tué un habitant, alors qu’il tentait sur celui-ci une résurrection…

Cette étrange histoire s’est déroulée il y a quelques jours dans le district de Bahawalnagar au Pakistan où Muhammad Sabir, un père spirituel du village de Mubarakabad, a annoncé à la population qu’il possédait un don incroyable. En effet, ce dernier aurait le pouvoir de ressusciter les morts.

Pour prouver ses dires, Sabir est parti à la recherche d’un villageois prêt à perdre sa vie. Ainsi, l’homme pouvait montrer ses incroyables pouvoirs, et ramener miraculeusement à la vie un bénévole, tout ça devant un public et en direct. Malheureusement tout ne s’est pas déroulé comme il le souhaitait.

Une résurrection qui tourne mal

C’est ainsi que mercredi, la foule en délire se tenant autour d’une table sur la place du village, a assisté au meurtre du quarantenaire, Muhammad Niaz. Après avoir prononcé les quelques mots nécessaires au sois disant miracle, Sabir à très vite compris que ses incroyables pouvoirs de résurrection étaient aux abonnés absents, et que le bénévole était bel et bien mort.

Finalement, Sabir a été rattrapé par des agents de la police locale peu après qu’il ait tenté de fuir la scène de crime… Autant dire que tout le monde ne peut pas s’improviser magicien.

Source : Opposing Views

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Un rare dauphin de Risso albinos aperçu en Californie

Un dauphin de Risso albinos d’un blanc éclatant a récemment été observé en Californie.…

Harry Potter : Poudlard ouvre ses portes en Pologne

Dernièrement, la Czocha College of Witchcraft and Wizardry, a ouvert ses portes…

Quand la fille du Diable terrorise les passants

La DmPranksProductions a encore frappé ! Constitué de deux jeunes Italiens, ce groupe…

Déclarée morte à 3 ans, une fillette se réveille dans son cercueil

Déclarée cliniquement morte par le personnel d’un centre hospitalier aux Philippines après avoir…