Récemment au Pakistan, un père spirituel a été mis en cellule après que ce dernier ait volontairement tué un habitant, alors qu’il tentait sur celui-ci une résurrection…

Cette étrange histoire s’est déroulée il y a quelques jours dans le district de Bahawalnagar au Pakistan où Muhammad Sabir, un père spirituel du village de Mubarakabad, a annoncé à la population qu’il possédait un don incroyable. En effet, ce dernier aurait le pouvoir de ressusciter les morts.

Pour prouver ses dires, Sabir est parti à la recherche d’un villageois prêt à perdre sa vie. Ainsi, l’homme pouvait montrer ses incroyables pouvoirs, et ramener miraculeusement à la vie un bénévole, tout ça devant un public et en direct. Malheureusement tout ne s’est pas déroulé comme il le souhaitait.

Une résurrection qui tourne mal

C’est ainsi que mercredi, la foule en délire se tenant autour d’une table sur la place du village, a assisté au meurtre du quarantenaire, Muhammad Niaz. Après avoir prononcé les quelques mots nécessaires au sois disant miracle, Sabir à très vite compris que ses incroyables pouvoirs de résurrection étaient aux abonnés absents, et que le bénévole était bel et bien mort.

Finalement, Sabir a été rattrapé par des agents de la police locale peu après qu’il ait tenté de fuir la scène de crime… Autant dire que tout le monde ne peut pas s’improviser magicien.

Source : Opposing Views

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Un homme reussi à creer un veritable sabre laser façon Star Wars

Lorsque la réalité dépasse la science-fiction voilà ce qu’il arrive ! Il…

Caméra cachée : Le fantôme du cimetière terrorise les gardiens

La caméra cachée de l’animateur de télévision brésilien Silvio Santos a mis…

Le Royaume-Uni croit plus aux extraterrestres qu’en Dieu

Une nouvelle étude réalisée au Royaume-Uni a récemment révélé que plus beaucoup plus…

La police britannique à la recherche du Saint Graal

Récemment, des agents de police Britanniques ont envahi le pub Crown Inn…