Récemment aux Etats-Unis, l’océan a soudainement viré vers une étrange couleur noire lorsque plus de 100 millions de poissons ont envahi la côte au large de La Jolla. Une gigantesque concentration d’anchois comme celle-ci n’avait pas été vue depuis plus de trente ans, un énorme banc mesurant 15 mètres de large sur 100 mètres de long…

Les témoins de cette observation insolite ont ainsi pu contempler une ombre sombre ondulée à travers les eaux de l’océan, qui à première vue, ressemblait à une nappe de pétrole géante, mais qui finalement s’est révélée être un impressionnant banc d’anchois. Un membre de la Scripps Institution of Oceanography, qui s’est rendu à la plage pendant cet incroyable spectacle a, pour notre plus grand plaisir, été en mesure de filmer la scène.

Un banc d’anchois inexplicable

Actuellement, les experts ne comprennent toujours pas l’origine de la concentration d’animaux dans cette zone de l’océan, mais affirment que les poissons ne se trouvaient pas là à la recherche de nourriture. D’un autre côté, la présence en masse de ces anchois dans une eau à la température anormalement élevée, ajoute un second point d’interrogation au mystère. Au cours de ces images, nous pouvons voir des nageurs partageant l’eau avec ces anchoix, avant que ces derniers se précipitent autour d’eux, dans les eaux chaudes côtières et peu profondes du Pacifique.

Source: Science Recorder

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Un nouveau “Pompéi” découvert au Royaume-Uni

Un nouveau Pompéi a récemment été mis à jour au Royaume-Uni par des archéologues, après…

De la neige au Sahara, le désert le plus chaud du monde

Le désert du Sahara, habituellement sec et très chaud, s’est récemment transformé en…

À 15 ans, il vit avec un cou anormalement long

Dans quelques jours, un jeune Chinois va passer sur la table d’opération…

PROMOTION : Une femme dotée de pouvoirs psychiques sème la terreur

Une vidéo montrant une jeune fille jetant un homme contre un mur…