Dans la ville de Rabat, capitale du Maroc, Zahara Boutaleb une femme de 75 ans est transportée d’urgence à l’hôpital. Ces symptômes sont inquiétants; son ventre est anormalement gonflé et la douleur la paralyse.

Les médecins pensent alors qu’elle souffre d’une tumeur ovarienne et lui font passer immédiatement une échographie. A leur grande surprise, ils découvrent un corps étranger à l’aspect déroutant à l’intérieur de son ventre. Les médecins sont déconcertés.

Alors pour en savoir plus sur ce corps étranger, ils envoient la femme effectuer des examens supplémentaires. A l’arrivée des résultats, le radiologue n’en croit pas ses yeux; cette femme de 75 ans porte un bébé et le plus incroyable, son fœtus a été conçu 46 ans auparavant.

La grossesse de Zahara Boutaleb

En 1955 Zahara Boutaleb habite un petit village près de Casablanca, elle tombe enceinte pour la première fois. Zahara souffre pendant 48  heures précédant son accouchement sans pour autant que l’enfant vient au monde. Elle est alors transportée à l’hôpital le plus proche.

Non loin de Zahara dans l’hôpital, une femme meurt en couche dans d’atroces souffrances. De peur de subir le même sort que cette femme, Zahara Boutaleb s’enfuit de l’hôpital est rentre chez elle.

Les jours suivants, les douleurs de l’accouchement sont insupportables, mais l’enfant ne sort toujours pas. Tout à coup, les douleurs ressenties par cette femme s’estompent et le bébé cesse de bouger. Pour Zahara Boutaleb rien d’inquiétant, le bébé s’est simplement endormi.

D’après le mythe local de l’enfant endormi, le bébé de Zahara se réveillera un jour.

Les villageois se mettent  à parler et à exposer leurs propres théories sur ce qui est arrivé au fœtus de Zahara. Alors, dans l’espoir d’oublier son bébé endormi, Zahara adopte trois enfants qui eux-mêmes deviendront parents.

Quelques années plus tard, soit 46 ans après, les douleurs insupportables refirent surface. Le fils de Zahara s’inquiète pour la santé de sa mère. Il décide d’emmener Zahara Boutaleb à l’hôpital voir un médecin. Zahara souffre terriblement et le trajet insoutenable de quatre heures menant à l’hôpital est un vrai supplice.

Arrivée sur les lieux, Zahara Boutaleb est examinée par les spécialistes et c’est avec qu’ils découvrent un bébé momifié à l’intérieur de son ventre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Deux gardiens de “la porte de l’enfer” découvert en Turquie

Récemment, deux statues de marbres associés à la légendaire «Porte de l’Enfer»…

L’apparition de la Sainte Vierge à Fatima en 1917

Tous les ans, le 13 mai et le 13 octobre, des centaines…

Les derniers jours d’Oussama Ben Laden

Les derniers jours D’Oussama Ben Laden, terré dans sa cachette ont été dévoilés. L’ancien…

La tombe de Khant Kaous III, reine inconnue, découverte

Il y a quelques jours en Egypte, des archéologues ont découvert le…