Récemment, d’étranges images tirées d’une vidéosurveillance installée dans un parc de stationnement de la police, a révélé un mystérieux coupable dans une récente affaire de vandalisme…

Un officier de police de Hartford aux Etats-Unis, a découvert mercredi dernier, sa voiture vandalisée sur le parking de son commissariat. Les dommages semblaient être centrés principalement autour d’un des rétroviseurs de la voiture qui avait complètement été arraché, avant d’être déposé sur le sol à côté de celle-ci.

Déterminé à attraper les responsables de ce vandalisme, l’agent de police décide d’examiner les images enregistrées par la caméra de surveillance de cette zone, sans vraiment se douter de ce qu’il l’attendait.

Un diable de poussière responsable du vandalisme ?

À première vue, la vidéo semble montrer un étrange vortex tourbillonnant qui balaie le parking avant de venir s’abattre sur une voiture, et ainsi arrachant son rétroviseur. Le vortex ne semble pas endommager les véhicules à proximité, et réussit toutefois à glisser le miroir brisé sur plusieurs mètres avant de terminer sa course juste à côté de la voiture.

Le météorologue Brad Champ croit que le phénomène observé n’est rien de plus qu’un diable de poussière, un petit tourbillon qui peut se former dans de bonnes conditions. «La seule façon de voir le diable de poussière, est sans doute grâce à tous les débris volants qu’il amasse ” a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Les royaumes disparus, la légende de Troie

Il y a environ un siècle, un homme a suivi un rêve…

Une femme prend mystérieusement feu dans un parc

Actuellement dans un état critique, une femme en Allemagne a vu son…

De nouveaux géoglyphes découverts au Kazakhstan

Récemment, plus de 50 géoglyphes jusque-là alors inconnus ont été découverts, étendus…

Le squelette de la Joconde aurait été retrouvé

Depuis des années maintenant, beaucoup d’attention a été accordée au sourire de…