Un homme âgé de 44 ans remet actuellement la science moderne en question, et pour cause. Ce dernier a perdu 90% de son cerveau, mais vit confortablement…

Le cerveau, cet organe vital, est depuis longtemps considéré comme étant la machine centrale de notre corps. Toutes lésions sur celui-ci pourraient avoir de graves conséquences, et provoquer une mort anticipée. Du moins, c’est ce que croyaient les scientifiques.

Une vie sans cerveau

Aujourd’hui, un homme âgé de 44 ans, vient remettre toutes ces certitudes à l’épreuve. Après avoir ressenti quelques faiblesses dans sa jambe gauche, le quadragénaire s’est rendu à l’hôpital. Après avoir passé un IRM, les médecins ont découvert que sa boite crânienne était remplie de fluide, et que 90% de son organe central avait disparu.

Aujourd’hui l’homme est une énigme pour la science, car malgré son étrange particularité, ce dernier semble vivre une vie parfaitement normale. Marié, le quadragénaire à deux enfants et travaille normalement. Son cas pourrait ainsi suggérer une capacité encore inconnue de cet organe. Le cerveau pourrait survivre à des dommages sévères s’ils sont progressifs.

Source : Gentside

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Tabou – Notre corps après la mort

Toutes les cultures ont leurs propres critères pour juger ce qui est…

Li Ching-Yuen : l’homme qui vécut 256 ans

Quand l’herboriste Li Ching-Yuen est mort en 1933, tous les journaux à…

Un nouvel “objet mystère” traverse le ciel de Russie

Tôt dans la matinée de samedi, plusieurs observateurs russes ont aperçu une…

La voiture maudite de James Dean

James Dean était un mythe du cinéma Américain. Son physique d’adolescent, ses allures isolantes et sa…