Cela pourrait relever du miracle. Un jeune Milanais de 14 ans placé en réanimation intensive est sorti du coma au bout de trois semaines après avoir passé 43 minutes sous l’eau et avoir été déclaré cliniquement mort…

Le 24 avril dernier, un adolescent de 14 ans est resté coincé sous l’eau en se baignant dans le Naviglio, un cours d’eau qui traverse Milan. Entre le moment où les pompiers sont arrivés sur place, et où l’adolescent a été sorti de l’eau, pas moins de 43 minutes se sont écoulées.

Emmené au San Raffaele, le grand hôpital privé de Milan, le jeune garçon dans le coma est placé sous assistance respiratoire, avant que ce dernier ne se réveille miraculeusement trois semaines plus tard. Mais alors, comment ce Milanais a-t-il pu survivre après avoir été immergé 43 minutes sans oxygène ?

Selon le neurologue Zianka Fallil, deux processus possibles pourraient expliquer la survie de l’enfant, et celle des autres personnes qui ont échappé à la mort dans des circonstances similaires.

Le premier est plus connu sous le nom de «Diving Reflex» ou «réflexe d’immersion», un réflexe qui optimise la respiration afin de rester sous l’eau durant un certain temps. Pour se faire, les vaisseaux sanguins du corps se rétractent, permettant ainsi le ralentissement du cœur, et le détournement du sang des extrémités du corps de sorte qu’il irrigue les organes les plus importants tels que le cerveau, le cœur et les reins.

Le second toucherait directement le cerveau. Selon le neurologue, l’organe aurait un mécanisme d’auto défense de survie. Son hypothèse fait écho au refroidissement sélectif du cerveau, qui permettrait à l’organe de survivre plus longtemps, alors qu’il est immergé dans de l’eau froide, durant une longue période.

«Plusieurs études ont été menées à bien sur des victimes de noyade pour savoir si l’âge, la durée de submersion ou la température de l’eau avait quelque chose à voir avec la survie», a déclaré le Dr Fallil. «La seule chose qui ils ont trouvé de similaire a été le temps de submersion de la victime».

Cependant, dans une étude menée en 2013, des scientifiques ont déterminé qu’une personne immergée sous l’eau plus de 10 minutes sans oxygène, n’avait que très peu de chance de survivre. Cette conclusion est d’autant plus remarquable que le garçon en Italie a survécu après avoir passé 43 minutes sous l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

«Aucun extraterrestre dans la zone 51» affirme la NASA

Charles Bolden, actuel administrateur de la NASA, a récemment affirmé avoir visité la Zone…

La momification du corps d’un homme abandonné à la science

Un homme mourant donne son corps à la science dans le cadre…

Ankou, la légende de l’ouvrier de la mort

L’Ankou (an Ankoù) est la mort personnifiée et l’artisan de la mort…

Singapour : une voiture filmée venant de nulle part

Une voiture venant de nulle part a récemment été filmée à Singapour,…