Un ancien site néolithique composé de 50 gros blocs de pierre a récemment été découvert. Situé à trois kilomètres au nord-est du célèbre site mégalithique, les chercheurs l’ont déjà qualifié de nouveau Stonehenge…

Ce nouveau site, qui selon les archéologues avait une signification spirituelle et rituelle importante, a été découvert par des chercheurs qui utilisaient un radar et des rayons X pour sonder le sol de la région.

Ainsi, plusieurs dizaines d’énormes blocs de pierre mesurant jusqu’à 3 mètres de long et 1,5 mètre de large ont été mis à jour, gisants sur le sol, dans une ligne en forme de C, atteignant les 330 mètres de long. Cependant, malgré des pierres couchées à l’horizontal, les archéologues ont affirmé que ces rochers se trouvaient en position vertical il y a des milliers d’années.

Les Murs de Durrington et Stonehenge

Datant d’environ 2500 avant J.C., les pierres ont été disposées dans le but de former une enceinte semi-circulaire donnant sur la rivière Avon. Le site a ensuite été réutilisé pour construire ce qui est aujourd’hui connu comme les Murs de Durrington, un très grand cromlech préhistorique faisant 12 fois la taille de Stonehenge.

L’équipe de recherche, composée de chercheurs des universités de Birmingham et Bradford, ainsi que de l’institut Ludwig Boltzmann située à Vienne, auraient également découvert des preuves de l’existence de 60 autres monuments préhistoriques dans la région, constitués de menhirs, de tumulus ou encore de fosses rituelles.

Source : Independent

1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Berlin, l’empire souterrain d’Hitler

Aujourd’hui à Berlin, on ne peut pas faire un pas sans fouler…

Top 5 des lieux mystérieux interdits au public

Depuis toujours, la Terre abrite des endroits mystérieux. Alors que certains sont…

La chaise maudite de Thomas Busby

Au cœur de la campagne Anglaise, se trouve une chaise ancienne qui d’après les…

Tchernobyl: les conséquences passées, présentes et futures

Plus de 25 ans après la catastrophe de Tchernobyl, une nouvelle génération…