Un second site Viking aurait été découvert à Terre-Neuve, à quelques 500 kilomètres au sud de l’Anse aux Meadows, premier site archéologique viking mis à jour…

L’histoire telle que nous la connaissons veut que Christophe Colomb, explorateur Italien, ait découvert l’Amérique, un exploit pour lequel il est entré dans l’histoire. Cependant, la réalité est tout autre, et le continent aurait été visité plusieurs fois par des Européens, de nombreux siècles avant la naissance de l’explorateur.

Parmi les premiers visiteurs à avoir atteint l’Amérique du Nord, les Vikings sont en tête du classement. Le peuple est connu pour avoir construit un village scandinave à l’Anse aux Meadows, situé à la pointe septentrionale de la péninsule Nord de l’île canadienne de Terre-Neuve, il y a quelque 1000 ans, qui depuis, est devenu un site archéologique.

Pointe Rosée, second site viking découvert en Amérique

Aujourd’hui, les archéologues auraient mis à jour un nouveau site viking situé à Pointe Rosée, soit à plusieurs centaines de kilomètres du premier site archéologiques de l’Anse aux Meadows. Cette découverte vient ainsi confirmer, non seulement la présence des Vikings en Amérique du Nord, mais suggère également que leur population était beaucoup plus vaste et plus éparpillée que ce que l’on pensait auparavant.

Interrogé sur cette découverte, l’archéologue Douglas Bolender déclare : «Le site archéologique de l’Anse aux Meadows, découvert en 1960, suggèrent que la colonisation de l’Amérique par les Vikings a été un échec, et que cette population n’est restée que très peu de temps sur le sol. Cependant, la découverte récente de Pointe Rosée pourrait chambouler nos connaissances. Elle pourrait confirmer ce que nous savons déjà, ou complètement remettre en question l’histoire. Si l’âge de Pointe Rosée est différente de l’Anse aux Meadows, nous pourrions alors découvrir que les vikings se sont installés sur le territoire dans une période beaucoup plus longue que nous le pensions».

Le site viking de l’Anse aux Meadows
Le site viking de l’Anse aux Meadows

Source : Independent

3 commentaires
    1. Cette période ne fait pas partie de l’histoire mais de la préhistoire.
      Le site de Skare Brae n’a rien à voir avec les Viking en Amérique et il est bien loin du niveau architectural de la Pyramide de Chéops. Son âge est comparable à celui des autres sites néolithiques de Bretagne.
      Les Vikings ne sont absolument pas les premiers arrivés en Amérique. Outre les vagues successives depuis l’Asie on a retrouvé chez certains Amérindiens de l’Est du Canada des traces génétiques d’époque préhistorique venant de… Dordogne ! Leurs ancêtres seraient passés en longeant la banquise à la manière des Inuits. Les silex retrouvés montrent d’ailleurs un style particulier présent dans le Périgord.

      1. Bonjour,
        Pourquoi répondre sous ma commentaire ?
        La préhistoire commence avec l’arrivée de l’homme et se termine avec l’apparition de l’écriture, c’est une période de l’histoire humaine.

        Qui a mis le premier un pied sur le sol de l’Amérique, quel importance, cela ne change rien au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

De nouveaux géoglyphes découverts au Kazakhstan

Récemment, plus de 50 géoglyphes jusque-là alors inconnus ont été découverts, étendus…

Anomalies thermiques dans la pyramide de Khéops

D’étranges anomalies thermiques ont récemment été découvertes dans la pyramide de Khéops,…

Crânes de cristal, des portes vers d’autres dimensions ?

C’est au cours de l’année 1924 que l’aventurier Britannique Frederik Mitchell-Hedges, prend congé…

Jésus photographié lors d’un hommage lumineux au 11/09

Jésus aurait récemment été photographié lors d’un hommage lumineux aux victimes des…