Handicapé d’une jambe suite à une opération, Serge François a vu son mal intégralement rétrogradé lors de son pèlerinage à Lourdes…

Que l’on croit ou pas les miracles de Lourdes, il est indéniable que certains phénomènes reliés directement à ce lieu de pèlerinage demeurent très étranges. Un homme, Serge François, y a sans doute vécu l’expérience la plus incroyable de sa vie.

Tout commence en juin 1997, à la suite d’une opération, Serge François perd l’usage d’une de ses jambes. Au-delà du gène que lui procure son handicap, l’homme est condamné à vivre avec de terribles douleurs qu’il tente de contrôler quotidiennement avec des doses de morphines. Durant cinq années, le moral au plus bas, l’homme s’exclut peu à peu de la société, et vis reclus dans sa maison.

Serge François à Lourdes

Le 12 avril 2002, désespéré, l’homme décide, aux côtés d’une centaine d’autres malades, de se rendre à Lourdes, un voyage qu’il voit comme sa dernière chance de guérison. Si tôt arrivé, un étrange phénomène se produit; il raconte : «Une petite malade se trouvait à mes côtés, lorsqu’elle s’est mise à pleurer. Je l’ai alors prise dans mes bras, et lui ait dit que Marie était là, qu’elle nous voyait, et que tout aller bien se passer. Suite à ça, dans les secondes suivantes, j’ai ressenti un grand frisson qui a parcouru tout mon corps, et un mal de tête intense».

Se croyant malade, l’homme décide de regagner immédiatement son hôtel. Mais voilà, arrivé dans sa chambre, Serge François ressent un étrange et irrépressible besoin de retourner au plus vite au sanctuaire : «Dans le couloir de l’hôtel, j’ai ressenti une étrange sensation, comme une présence. La sensation était si forte, que je me suis retourné à deux reprises mais en vain», se rappelle l’homme.

Puis, arrivé sur place, les phénomènes étranges se sont subitement accentués : «Arrivé à la grotte, j’ai eu la terrible sensation d’être pris dans un tourbillon, tout tourné autour de moi, comme si j’étais dans un autre monde, je ne savais pas ce qu’il se passait. Puis je me suis rendu devant les fontaines d’eau; j’en ai bu et me suis arrosé le visage avec, quand subitement, j’ai ressenti une terrible douleur dans ma jambe gauche, une douleur si vive qu’elle m’a projetée à terre».

Quelques instants après que l’homme est repris ses esprits, c’est le choc. Sa jambe, handicapée depuis cinq ans, était redevenu tout à fait normale, sans aucun problème, comme le jour avant son opération.

Mais qu’a-t-il bien pu se produire ce jour-là à Lourdes ? Si certains demeurent sceptiques sur cette guérison miracle, l’église c’est quant à elle penchée sur l’affaire durant dix ans, dix années d’expertises médicales suivies par 30 médecins. Ainsi, le 1 décembre 2008, Serge François est reconnu par l’église comme étant le 68e miraculé de Lourdes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Santa Inocencia : 300 ans après sa mort, elle ouvre les yeux

Au Mexique, le corps de Santa Inocencia, décédée il y a plus de 300…

Les mystères de Stephen Wiltshire, l’homme caméra

Un simple survol de 20 minutes en hélicoptère aura suffi à Stephen Wiltshire, un…

Gafsa Beach, ce mystérieux lac apparu dans le désert tunisien

Depuis quelques semaines, des touristes affluent dans le désert Tunisien vers Gafsa Beach,…

Ville mirage en Chine, les effets du projet Blue Beam ?

Depuis quelques temps, une ville Chinoise est le théâtre d’apparition d’une ville…