Un mythe vient de tomber ! Obélix, comme nous pouvions le croire, n’est pas l’homme responsable de la dégradation du Sphinx de Gizeh en Egypte. Ce nez a été cassé bien plus tard dans l’histoire…

Contrairement à ce que pouvait nous laisser entendre la BD, cette dégradation  serait le résultat d’un religieux musulman du XIVe siècle, totalement opposé aux sculptures de ces idoles païennes. L’homme ne pouvait en aucun cas concevoir que les paysans du Nil puissent faire des offrandes à une statue pour s’assurer de futures bonnes récoltes.

Le Sphinx de Gizeh victime d’un vandalisme

Ainsi, pour empêcher d’afficher de tels monuments, le religieux s’en est donc pris seul au sphinx de Gizeh, culminant à une vingtaine de mètre du sol, cherchant coûte que coûte à l’abîmer, sans doute à l’aide d’une masse.

L’homme aurait alors été pendu pour ce geste impardonnable, avant d’être brûlé par les paysans de la région en colère. Bien avant que cette hypothèse voit le jour durant les années 1980, les historiens pensaient que le nez cassé du Sphinx était dû à un boulet de canon qui avait dévié de sa trajectoire lors de la campagne d’Egypte menée par Napoléon Bonaparte (entre 1798 et 1801), une théorie ­qui finalement a très vite été laissé de côté.

Source : DirectMatin

1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Sara Brautigam, morte 36 fois en un an

Sara Brautigam souffre actuellement d’une rare maladie qui lui a valu depuis…

Annie Ziegler to Wear the Designer Favorite Clothes at Oscars

It is important to be chic. I love the 2000s because everyone…

Camion fantôme dans un tunnel, paranormal ou illusion d’optique ?

La scène se déroule dans un tunnel où un phénomène bien étrange s’y est…

2075, l’année où le réchauffement climatique explosa

En décembre 2007, le GIEC, un groupe de scientifiques chargés par l’ONU…