Dans le pays le plus étendue d’Afrique appelé le Soudan coincé, entre l’Egypte au nord et, la mère rouge l’Erythrée et, l’Éthiopie à l’est, de grands rois et reines ont érigés des tombeaux en forme de pyramide qui ressemblent énormément aux pyramides d’Egypte ce royaume appelé Nubie fut au deuxième millénaire avant JC l’un des plus puissants du monde, à un moment de son existence elle fut plus puissante que sa voisine l’Égypte.

Depuis son extension ce royaume restait un mystère pour la plupart d’entre nous, jusqu’à ce qu’une équipe de chercheurs s’en occupent cependant ils sont confrontés à un gros problème. En effet, ils n’ont toujours pas réussis à déchiffrer la langue parler dans ce royaume.

Nubie et ses habitants

Les nubiens sont un peuple africain sophistiqué à la fibre artistique. Pendant des millénaires ils prospérèrent au sein de l’Égypte en toute indépendance même si cette dernière était considérée comme sa grande rivale tout en restant un allier économique de taille.

La Nubie disposait de nombreux gisements d’ors ce qui permettaient à ses souverains de disposer de grandes richesses. Les nubiens étaient considérés comme de très grands potiers et leurs céramiques faisaient partie des plus fines du monde.

La Nubie était aussi connue pour son architecture qui ressemblait beaucoup à celle de sa grande et puissante voisine l’Egypte. En effet, ces architectes ont non seulement érigés des monuments uniques au monde mais, ils ont aussi revigoré et perpétuer les traditions égyptiennes notamment avec les pyramides.

De nos jours on dénombre trois fois plus de pyramides au Soudan qu’en Egypte cependant, elles sont moins grandes et ont un flan plus robuste. La plupart de ces pyramides furent découvertes dans les années 20 par l’archéologue américaine de l’université de Harvard George Raisneur.

Ces importantes découvertes permirent de jeter les bases d’une Importante chronologie royale qui s’étend sur plus d’un millénaire. Cependant, la majeure partie des informations disponibles sur eux reste encore un mystère. En effet jusqu’à nos jours les archéologues n’ont pas encore réussi à déchiffrer la langue nubienne. Pour déchiffrer ce langage les chercheurs rêvent de découvrir une nouvelle pierre de rosette comme celle qui a permis de déchiffrer les hiéroglyphes en 1822.

À propos de ce langage nous savons qu’il fut inventé vers 200 ans avant Jc à cette époque, le royaume était basé à la cité de Méroé on appelle cette période la période méorïtique (-315/-295 av JC).

Elle marque l’âge d’or des nubiens et, durant cette période, dans le cadre d’une renaissance culturelle on remplace les hiéroglyphes égyptiens par le nubien actuel.

En s’aidant des témoignages importants provenant d’autres civilisations (grecque, romaine etc.) les archéologues ont découvert que la cité de DUNGAÏ près du Nil servait de route vers le reste de l’Afrique elle était, une importante zone commerciale ou les grecs, les romains et, d’autres peuples venaient acheter aux nubiennes de l’or, de l’ivoire et, de la poterie donc, cette cité est susceptible de cacher une pierre de rosette .

N’ayant pas accès à cette fameuse pierre les archéologues s’intéressèrent aux pyramides Méroïtes et ils découvrirent pleins d’informations sur ces dernières.

En effet, les pyramides nubiennes n’étaient pas exclusivement réservées aux rois, car au 3e siècle après JC le royaume fut dirigé par une succession de reines qui ont peut-être participé à une coorégence.

La plus influentes fut Amanishaketo[35 av-JC et il y a de fortes possibilités qu’elle est combattue les romains, car de nombreux témoignages et, écrits romains l’affectent et, d’après ces récits, elle réussit à tenir tête aux romains et signa un traité de paix avec ces derniers.

La pyramide qui abritait la cercueil de Amanishaketo fut détruit et piller par un italien Guiseppe Fermini il se fit passer pour un explorateur alors qu’il n’était qu’un simple chercheur d’ors il pilla le tomba de la reine prit tous les bijoux la plupart de ces bijoux sont exposées au musée égyptien de Munich.

Par ailleurs, de l’histoire de la Nubie on peut retenir qu’aux XVIIIeme siècle avant JC les nubiens dominèrent l’Égypte et se déclarèrent enfant d’AMON en formant une dynastie de pharaon nubien ils accaparèrent toutes les richesses culturelles de l’Égypte et ce pendant plus d’un siècle à cette période le royaume de Nubie s’étendait de Khartoum jusqu’à l’actuel Palestine.

Dans l’histoire de la Nubie une autre reine fut très connue par sa puissance aussi, parce qu’elle gouvernait avec son compagnon il s’agit de la reine Aminatoun qui régnât avec Napata en l’an un après JC. Ils se distinguèrent en bâtissant plus de temples en l’honneur d’Amon que n’importe quel autre souverain.

Les traces actuelles du temple de DUNGAÏ semble indiquées qu’il y a eu invasion du royaume nubien. En effet le royaume fut mis à sac le temple fut saccager et incendier on sait que le royaume disparu 3siècle après JC. Peut être que lorsque les chercheurs trouveront une pierre de rosette on en saura plus sur l’histoire mystérieuse de ce royaume que certaines personnes considèrent comme un empire de part l’importance qu’elle a eue pendant son existence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Qui sont les Men In Black, ces hommes en noir ?

Depuis longtemps, des histoires de Men In Black ont été répertoriées à travers le…

Adolf Hitler, du charisme au chaos

Adolf Hitler a été le chef d’une nation d’une grande culture située…

Alex Zhavoronkov aurait percé le secret des centenaires

Depuis longtemps, une question fascine les plus intéressés d’entre nous. Comment les centenaires…

Apocalypse : les 7 signes enfin réunis ?

L’apocalypse, un bien grand mot pour beaucoup d’entre nous, mais que va-t-il…