Accueil / Mystères / Le mystère d’Anya Metyolkina, belle au bois dormant Russe
Le mystère d'Anya Metyolkina, belle au bois dormant Russe

Le mystère d’Anya Metyolkina, belle au bois dormant Russe

Anya Metyolkina, une petite fille Russe est atteinte d’un bien étrange mal. La jeune enfant dort depuis quasiment 1 an, presque sans interruption…

Anya Metyolkina, un bébé Russe âgé de 18 mois, et habitant à Pervouralsk, une petite ville dans l’Oural est aujourd’hui une véritable énigme pour la science. Comme nous le rapporte le Siberian Times, depuis quasiment un an, la jeune fille s’endort plusieurs jours pour se réveiller seulement quelques heures.

Durant ses phases de longs sommeils, Anya ne se réveille ni pour manger, ni pour faire ses besoins.  Et bien que cela puisse vous paraître étrange, l’enfant se porte très bien, et n’a contracté aucun autre problème de santé.

Anya Metyolkina, l’histoire de la belle au bois dormant Russe

L’incroyable histoire d’Anya Metyolkina commence alors que le bébé est âgé de 6 mois seulement. Installé lors du repas quotidien à table avec ses parents, la petite fille est soudainement tombée dans un profond sommeil. Inquiets, et pensant être dans le coma, ses parents se sont rendus en urgence à l’hôpital. Cependant, après auscultation, l’équipe médicale ont déclaré qu’Anya était simplement dans une phase de sommeil. À savoir, lorsque la jeune enfant se trouve dans ses périodes de sommeil, les battements de son cœur ainsi que sa respiration baissent de façon significative, au point d’intriguer les médecins.

Si depuis, le cas de la petite fille divise, les médecins lui ont cependant diagnostiquée une “hypersomnie d’origine indéterminée”. Les spécialistes tentent alors aujourd’hui de poser un nom sur sa maladie; un trouble qu’il associe hypothétiquement au syndrome de Klein-Levin. Affaire à suivre…

Dans la même catégorie

Aucune chambre secrète dans la tombe de Toutankhamon

Aucune chambre secrète dans la tombe de Toutankhamon

De nouvelles analyses de la tombe de Toutankhamon ont révélé que la sépulture du pharaon ne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *