Récemment, une nouvelle étude a révélé que le miracle de Moïse, qui aurait séparé la Mer Rouge en deux parties, serait purement naturel…

La séparation miraculeuse de la Mer Rouge qui a permis aux Israélites de s’échapper de l’Egypte est l’un des récits bibliques les plus connus, un conte qui a même fait son chemin sur grand écran dans un classique comme Les Dix Commandements, et plus récemment dans Exodus: Gods And Kings de Ridley Scott.

Mais au-delà de savoir si ces événements se sont véritablement déroulés, Moïse a-t-il vraiment séparé les eaux de la mer Rouge en deux parties ? Selon un ingénieur, ce phénomène aurait véritablement eu lieu, et serait, non pas mystique, mais explicable par la science.

La traversée de Moïse par Carl Drews

Lors d’une récente étude, l’ingénieur Carl Drews a créé une reconstitution informatique de ce qui aurait pu se dérouler lors de la séparation de la Mer Rouge en deux par Moïse, et aurait démontré que le phénomène, non surnaturel, était en effet un fait scientifique, plus connu sous le nom Wind Setdown.

Ainsi, et sous certaines conditions, il est possible que des vents forts propulsent l’eau des mers peut profondes dans les airs, créant ainsi un rideau d’eau. Cet étrange phénomène, bien plus que réel, s’est récemment produit dans le lac Érié en Amérique du Nord, ainsi que dans le delta du Nil.

Drews soutient alors que, sur la base de preuves archéologiques, les événements décrits dans la bible se seraient déroulés au bord du lac de Tanis dans le Delta du Nil oriental, et non pas à la Mer Rouge, comme décrit dans les récits.

En utilisant la reconstitution informatique, l’ingénieur a alors pu montrer que les conditions de l’époque étaient favorables à cet incroyable phénomène, et que le lac aurait été ainsi séparé, de sorte à ce que Moïse et les Israélites s’échappent d’Égypte.

Source : Smithsonian

2 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Projet HAARP, une réalité désastreuse

Le projet HAARP, qu’est-ce que c’est ? Plus connu sous le nom…

Le mystère de l’USS Conestoga enfin élucidé

L’USS Conestoga, un remorqueur Américain mystérieusement disparu en mer en 1921 avec 56…

Les légendes de Broceliande

Plus connue sous le nom de Paimpont, la forêt de Broceliande située…

Les têtes miniatures maudites d’Hexham

Dans la petite ville d’Hexham en Angleterre dans les années 1972, deux…