Selon une légende, il y a environ 2 000 ans, existait une incroyable collection d’objets magiques suffisamment puissante pour ériger un royaume tout entier; leur nom ? Les treize trésors de Bretagne. Il se raconte que réunir, utiliser, et protéger ces trésors, était le destin d’un homme. Cette mission l’inscrira dans l’histoire comme le plus grand sorcier de tous les temps, un sorcier aujourd’hui connu sous le nom de Merlin l’enchanteur…

La légende de Merlin l’enchanteur et les treize trésors de Bretagne

La légende débute en France, en Bretagne, nation celte du VIème siècle, où Merlin vit le jour, étudia, et devint le plus grand sorcier du pays.

C’est là qu’il rencontra la fée Viviane, aussi appelée la Dame du Lac, qui le séduisit pour lui apprendre les secrets de sa magie. La fée prophétisa également que Merlin réunirait treize objets magiques, et serait destiné à les protéger à jamais.

Selon les légendes Galloises, Merlin parti donc en Angleterre pour réunir les treize trésors, parmi lesquels nous retrouvons :

La cape de Tegau Eurfron, qui ne pouvait être portée que par une femme à la conduite irréprochable.
Le char de Morgan Mwynfawr, capable de se déplacer à la vitesse de l’éclair.
Le chaudron de Diwrnach, qui avait pour faculté de ne pas cuire la viande d’un homme lâche, et au contraire, cuisait rapidement la viande d’un homme brave.
Le licol de Clydno Eiddin, qui n’avait qu’à désirer que n’importe quel cheval s’y engageât pour que son désir fût aussitôt exaucé.
La corne de Brân Galed du Nord, qui fournissait n’importe quelle boisson, au moment désiré.
Le couteau de Llawfrodedd Farchog, qui avait la pouvoir de servir vingt-quatre personnes à la fois.
La cruche et le plat de Rhygenydd l’Ecclésiastique, qui fournissaient n’importe quelle nourriture au moment désiré.
L’échiquier de Gwenddoleu ap Ceidio, qui possédait des pièces d’argent, et un plateau d’or, où les pièces s’y déplaçaient seules.
L’épée de Rhydderch Hael, Dyrnwyn, qui s’enflammait lorsqu’une personne, autre que son propriétaire, l’avais en main.
* Le panier de Gwyddno Garanhir,
 qui, avec une part de nourriture, en fournissait cent autres.
* Le manteau Gwenn : Manteau (ou cape) d’Arthur, 
qui rendait celui qui le porté invisible.
Le manteau de Padarn Beisrydd, qui avait la propriété d’être de bonne taille pour toutes les personnes de bonne naissance, et de ne point seoir aux personnes de vile condition.
La pierre à aiguiser de Tudwal Tudglyd : Aiguisée par cette pierre, seule l’épée d’un brave pouvait faire couler le sang et tuer.
La pierre et l’anneau d’Eluned, qui avaient la propriété de dissimuler ceux qui les cachait.

Une fois tous les objets réunis, Merlin et le jeune roi Arthur, les utilisèrent pour bâtir l’un des royaumes les plus prospères de l’histoire. Cependant, après une grande bataille, Arthur fût blessé, et emmené sur une île pour sa convalescence. Merlin, souhaitant protéger les treize trésors, les emporta dans les bois, et jura de les mettre à l’abri jusqu’au retour d’Arthur.

Cependant, la fée Viviane, mécontente, jeta alors un sort sur Merlin. Elle le fît tomber dans un sommeil éternel, et l’enferma à l’intérieur d’un cercueil de verre placé avec les trésors au fond d’une grotte entourée d’eau, dont une grande pierre rectangulaire marquerait l’emplacement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Une mystérieuse découverte faite en Nouvelle-Zélande

Un mystérieuse chose a récemment été découverte échouée sur une plage en Nouvelle-Zélande.…

Frano Selak, l’homme le plus chanceux au monde

Frano Selak est aujourd’hui encore vu comme étant l’homme le plus chanceux…

Pyramide de Khéops : de nouvelles découvertes

Les scientifiques du projet ScanPyramides ont récemment fait de nouvelles découvertes dans…

Le royaume perdu de la civilisation Maya

L’histoire se déroule dans la péninsule de Yucatan au Mexique. Aujourd’hui cette vaste étendue…