Accueil / Mystères / Stigmates : sont-ils toujours des phénomènes inexpliqués ?
stigmates 1

Stigmates : sont-ils toujours des phénomènes inexpliqués ?

Le cas le plus célèbre en France de stigmates, et sans doute celui de Marthe Robin. Marthe Robin, née le 13 mars 1902 et décédée le 6 février 1981, s’est vue amputer durant sa vie d’un bien étrange phénomène, celui que nous appelons tous les stigmates du Christ.

Ces stigmates seraient la représentation parfaite des signes de crucifixion du Christ. Marthe Robin se verrait alors, recouverte de plait, que cela soit au niveau des mains et même sur le front.

Mais en quelques mots, qu’est-ce donc vraiment les stigmates ?

Du côté de la religion, le mot ” stigmates ” est toujours prononcé et écrit au masculin pluriel, contrairement, quand à elle, aux significations médicale (blessure, cicatrice), judiciaire (marque de crapulerie), militaire (marque faite sur les recrues durant l’Empire Romain), botanique et beaucoup d’autres.

Marthe Robin, affligée de stigmates, vécue 51 ans  en mangeant simplement l’hostie quotidienne !

Selon quelques histoires, certaines personnes auraient montré, à partir du XIIIe siècle, des traces ressemblant étrangement à celles du Christ à plusieurs endroits sur quelques parties de leur corps :

* Aux mains ou aux poignets, rappelant les plaies causées par les clous

* Aux pieds ou aux chevilles, rappelant les plaies causées par les clous

* A la tête, rappelant les plaies causées par la couronne d’épines

* Au dos, rappelant les coups de fouet

* Et pour en finir au flanc, rappelant la plaie causée par une lance.

Ces personnes sont dites « stigmatisées ».

Jusqu’à maintenant, l’église catholique Romaine n’a reconnu que deux stigmatisés, une reconnaissance faite par le pape lui-même : François d’Assise et Catherine de Sienne. De multiple sculptures et tableaux les représentent affligés par ces stigmates. Toutefois, quelques personnes à la fois stigmatisées et sanctifiées, comme Padre Pio, ne font cependant pas l’objet d’une annonce précise quant à leurs stigmates.

Dans la même catégorie

Voyageur du temps : un agent "né en 2043" nous met en garde

Voyageur du temps : un agent “né en 2043” nous met en garde

Un prétendu voyageur du temps, né en 2043, a récemment fait parler de lui sur la …

Un commentaire

  1. Très sérieusement, j’ai l’impression que cela n’a rien à voir avec des croyances, religions ou autre. On dirait une maladie. Je ne sais pas s’il y a un lien spirituel ou paranormal, mais pour ce que l’on peut voir, à par si c’est des gens qui se font ça car ils croient au catholicisme et donc à Jésus, ça ressemble plutôt à une grave maladie de sang ou de peau…
    Et on sait bien combien de maladie on a pu découvrir sans comprendre que c’en était…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *