Des scientifiques Sibériens ont mis en place un laboratoire dans l’espoir de prochainement créer un clone de mammouth grâce à de l’ADN ancien…

Situé à Iakoutsk, ville la plus froide du monde, le nouveau laboratoire se concentrera sur la localisation de cellules vivantes dans les vestiges préservés d’animaux préhistoriques, avec pour but le clonage de certains animaux.

Le clonage sera principalement accès vers le mammouth laineux, un grand animal préhistorique proche de notre éléphant moderne, que l’on croit être disparu il y a environ 4 000 ans.

L’institut de Beijing, la société Sooam Biotech pour cloner le mammouth

L’institut de Beijing de génomique, ainsi que la société Sooam Biotech de Corée du Sud, deux sociétés ayant déjà fait des progrès significatifs dans le domaine du clonage de chien, seront également impliquées dans la recherche.

«Afin d’essayer de mener ce clonage à bien, deux autres laboratoires ont signé un accord de coopération avec le nôtre, un accord qui ne pourrait qu’être bénéfique à nos recherches», a déclaré Semyon Grigorev, directeur du Musée de Mammouth de Iakoutsk.

Cependant, même si aujourd’hui cloner un mammouth est un défi, étant donné qu’aucun ADN viable n’a encore été récupéré à partir de restes de mammouths, cela ne serait toutefois pas impossible.

L’équipe de chercheurs reste ainsi optimiste quant au clonage de l’un de ses mammouths, et déclare être confiant pour l’avenir, surtout si un spécimen parfaitement conservé peut être découvert dans les prochaines années.

Si jamais ces trois laboratoires réussissent à mener leur projet à bien, il sera là l’une des réalisations scientifiques les plus importantes de l’histoire…

Source : BBC News

4 commentaires
  1. Cela fait des années que l’on ressort cette histoire de clonage ! Avant de songer à cloner un mammouth il faudrait d’abord être capable :
    – de cloner un éléphant, ce n’est pas le cas et mal barré… en Sibérie !
    – de mettre en culture des cellules de mammouth congelé, ce qui n’est pas non plus le cas !
    Bref, on est très très loin du succès.

    PS : le milieu dans lequel le mammouth vivait n’existe plus, il ne faut pas s’imaginer la reconstitution ultérieure de troupeaux…

  2. en mème temps . faut ètre atteint pour silloner les sites a la recherche des fautes d’orthographe. le plus important c’est l’avis des gens sur le ou les articles en question. et je ne vois pas du tout le rapport entres les fautes d’orthographe et la crédibilité d’un contenu

    1. Désolé mais moi-aussi je vois ces fautes… sans même les rechercher. Il ne s’agit d’ailleurs pas que de fautes d’orthographes mais de vraies fautes grossières de français. Je suis même certain, à cause du type de faute, que souvent il s’agit de traductions automatiques (trop) vite relues.
      Si vous ne voyez pas en quoi cela nuit à la crédibilité c’est sans doute que vous en faîtes pas mal 😉 Songez simplement à ce qui se passe pour une lettre de motivation : pour un manœuvre on s’en fout mais pas pour… un journaliste !

  3. Pourquoi tous les sites consacrés au paranormal, au mystère… sont-ils écrits par des gens qui pourrissent leurs articles de fautes d’orthographe grossières. Les auteurs de ces sites ne savent-ils pas que ce défaut de pure forme dessert totalement leur crédibilité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Les mystérieuses lumières de Marfa au Texas

Les lumières de Marfa ou les lumières fantômes de Marfa, sont une…

Turquie : le mystère de la «porte vers l’enfer» élucidé

Le mystère d’une grotte meurtrière Turque, considérée comme une porte vers l’enfer,…

La légende des treize trésors de Merlin l’enchanteur

Selon une légende, il y a environ 2 000 ans, existait une…

Les lieux maudits de la planète, triangle des Bermudes et du Nevada

Crashs inexpliqués et disparitions mystérieuses, existe-t-il sur notre planète des endroits que l’on pourrait…