La basilique Sainte-Anne-de-Beaupré est aujourd’hui considérée comme l’un des hauts lieux spirituels, en raison des innombrables miracles qui s’y seraient produits…

Située non loin de Québec à Sainte-Anne-de-Beaupré, cette basilique est aujourd’hui devenue l’un des hauts lieux de pèlerinage au Canada, en raison des miracles qui lui sont conférés. Érigée à l’origine en 1658 en l’honneur de Saint Anne, mère de Marie, et grand-mère de Jésus, cette basilique a connu d’innombrables modifications architecturales au fil des siècles.

Première chapelle de Sainte-Anne-de-Beaupré

Sauvés en mer par leurs prières à Saint Anne, des bretons lancèrent la construction d’une chapelle en son honneur, au cours de l’année 1658. C’est durant cette même année qu’un ouvrier est miraculeusement guéri d’un étrange mal, le premier d’une longue lignée. Cependant, construite trop proche du fleuve, l’édifice est endommagé, et reconstruit en 1661 un peu plus à l’ouest. Vieillissant mal aux intempéries du pays, et menacée de ruines, elle sera finalement démolie en 1876.

L’église Sainte-Anne-de-Beaupré remplace la chapelle

Construite à partir de 1872 au sud de la petite chapelle, cette nouvelle église plus vaste remplace officiellement l’ancien édifice. Malheureusement, le 19 mars 1922, un incendie éclate au sein du bâtiment et détruit intégralement l’église. La construction de l’actuelle basilique débute alors dès 1923, et est officiellement inaugurée en 1976. Cependant, malgré la finalisation du gros œuvre, l’édifice demeure toutefois inachevé.

Les miracles de Sainte-Anne-de-Beaupré

Depuis sa construction, la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré est devenu l’un des hauts lieux spirituels. De nombreux miracles lui ont été conférés, une quarantaine par année selon le sanctuaire. Parmi eux, les plus courants sont les guérisons de cancer, de maladies rares, de dépression, ou encore d’addictions. À l’intérieur du bâtiment, contre deux piliers centraux, cannes, photos, messages ont y été disposés par d’anciens malades guéris miraculeusement. Bizarre me direz-vous, et pourtant… Une quinquagénaire, habitant Lévis, située non loin de Quebec, revient exclusivement pour nous sur son expérience personnelle, et quelque peu troublante. Elle raconte :

Un soir de septembre 2001, je me rends chez mes beaux-parents pour ramasser des pommes de terre dans le jardin, la soirée fut productive, je repars avec un petit mal de dos au niveau des lombaires assez agaçant, mais sans m’inquiéter. Le lendemain matin je me réveille avec le bas du dos figé et une douleur très vive. Dans les semaines suivantes, la douleur reste là, 24h/24h j’ai mal, mais je ne m’inquiète toujours pas, elle va finir par passer. Après 6 mois de mal intense jour et nuit, je me décide à consulter mon docteur, des examens radiologiques sont entrepris dont un scanner qui révélera 3 hernies discales S4-S5-S6. Conclusion, une opération est à prévoir, sans quoi je finirai ma vie en fauteuil roulant.

Suite à cette première consultation je rencontre un spécialiste à ce niveau qui me dit que je vais devoir subir l’intervention chirurgicale dans les mois à venir.
Six mois passent à nouveau avec toujours ce mal intense et une aggravation puisque mes jambes avaient du mal à fonctionner, les nerfs étaient comprimés sous les disques, donc les jambes s’en ressentaient, pour monter les escaliers à la maison j’avais besoin de l’aide de mon mari pour me tenir les jambes.
Puisque je passais presque mes journées entières sur mon divan, je décidais de lire les revues de Sainte Anne de Beaupré que ma belle maman m’avait donnée et surtout les témoignages. Dès ce moment-là je demandais à Sainte Anne de me guérir, ma demande était faite chaque fois que je lisais mes revues et avec une conviction que j’arriverais à ce résultat.

Un matin, alors que je venais de recevoir le rendez-vous pour une visite avec le spécialiste afin de recevoir une date d’opération, je me lève et ………. oh… je n’ai plus mal, la joie s’envahit de moi et je décide de travailler la journée dans ma maison sur du ménage que je ne pouvais plus faire depuis longtemps, pensant que le lendemain j’allais à nouveau me retrouver avec ce mal épouvantable . La semaine passe SANS MAL, je pars pour ma visite, me voyant rentrer dans son cabinet le médecin me demande ce qu’il se passe, il me refait des examens et me dit qu’il ne comprends pas ce qui se passe, mon mal est parti et je semble aller mieux ce qui n’était à priori pas possible avec 3 hernies discales ( je précise que les disques étaient cassés). Je refais une radio qui révélera la guérison des 3 hernies discales et des disques cassés sans aucune intervention médicale.

Depuis 2001 je n’ai plus jamais eu mal à mon dos, mon mal a duré en tout et pour tout 18 mois, je travaille dans le système de santé et je lève de lourdes charges, j’ai 55 ans et croyez-moi je suis plus solide que certaines jeunes filles de 20 ans…

Croyez en Sainte Anne, demandez-lui des faveurs, elle sera la si vous êtes une personne sincère.

Sainte-Anne-de-Beaupré

porte-entrée-basilique-Sainte-Anne-de-Beaupré

second-pillier-Sainte-Anne-de-Beaupré
pilliers-Sainte-Anne-de-Beaupré

hotel-2-basilique-Sainte-Anne-de-Beaupré

hotel-basilique-Sainte-Anne-de-Beaupré
statue-basilique

1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

American Street Style is Taking Over in 2017

It is important to be chic. I love the 2000s because everyone…

Les mystérieux hommes en noir, légende ou réalité ?

Le mythe des hommes en noir débute par une histoire arrivé à…

Un ange sauve la vie d’une jeune fille handicapée

Une jeune fille atteinte d’une pneumonie est sur le point d’être débranchée…

De mystérieux grondements dans les profondeurs de la terre !

Depuis pas mal de temps déjà, des vidéos circulent sur internet et…