Lourdes en France, Fatima au Portugal et Međugorje en Bosnie-Herzégovine, chaque année des millions de mourants, d’handicapés et de dépressifs y vont faire leurs pèlerinages dans l’attente d’un miracle. Ils viennent tous dans l’espoir d’être miraculeusement guéris, touchés par la grâce divine.

Désormais, un nouveau lieu est célèbre pour ses miracles, il s’agit de la tombe d’une jeune fille, située dans le cimetière d’un petit village perdu dans la campagne de la Louisiane.

Elle s’appelait Charlène Richard et on dit que son pouvoir de guérison est bien réel et venant même de l’au-delà.

La vie à prolongement de la petite Nicole

La famille de Nicole Price pour sa part est persuadée des pouvoirs de Charlène. Nicole n’a que deux ans lorsque les médecins lui diagnostiquent un cancer incurable et annoncent à ses parents qu’il ne lui reste que quelques mois à vivre, peut-être même moins. Les proches de la petite Nicole placent alors tous leurs espoirs en Charlène. Quelques temps après, ils sont convaincus que celle-ci a offert à Nicole un sursis non pas de quelques moins mais de neuf années entières.

Le miracle de Donald Leger

Donald Leger croit lui aussi aux pouvoirs de guérison de Charlène. En 1979, alors qu’il est caporal-chef, Donald fait une chute accidentelle  et se retrouve avec ses deux chevilles brisées, les médecins ne savent pas s’il pourra remarcher un jour. Donald commence alors à prier Charlène et à la surprise générale, il ne s’est pas remis seulement à marcher, mais il a pu recommencer à courir.

Mais qui était vraiment Charlène Richard ?

Charlène Richard ou la grâce divine

En 1959, Charlène est atteinte de leucémie et souffre le martyre. Lorsque le Père Brenan trouve le courage de lui avouer qu’elle va mourir, c’est elle qui le réconforte.
En entendant les paroles simples et sincères de la jeune fille, le Père Brenan comprend qu’elle n’a pas peur de la mort.
Les derniers jours de sa vie, Charlène pense beaucoup aux autres, elle a foi en cette notion catholique selon laquelle les souffrances d’une personne peuvent en sauver une autre. Alors même mourante, elle fait offrande de sa douleur en guise de rédemption pour les autres patients de l’hôpital.
Pendant deux longues semaines, Charlène continue de prier pour les autres malades tous les jours, bien que le temps qu’elle dispose soit bientôt écoulé. Alors que le Père Brenan est à son chevet, elle pressant soudain que la mort est toute proche. La jeune fille fait ses adieux au prêtre en lui promettant de prier pour lui. Le lendemain Charlène était morte …

1 commentaire
  1. C’est peut-être possible…pourquoi pas ?..Je ne me prononcerai pas en faveur ou à l’encontre de ce type de manifestation ou pas, mais je veux bien y croire…;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Les mystères de la combustion humaine spontanée

La combustion humaine spontanée. Chaque année dans le monde on découvre plus de 50 personnes…

Une statue de la vierge Marie pleure des larmes de sang

Des centaines de personnes se sont récemment rassemblées en Argentine, tentant d’apercevoir…

Triangle des Bermudes : légende et disparitions

Depuis des décennies, de mystérieuses disparitions sont recensées dans le triangle des Bermudes. Bateaux…

Un ancien sarcophage découvert au château Lincoln

Il y a quelques semaines, un groupe d’archéologues a fait l’incroyable découverte…