AVERTISSEMENT : La dureté des images de ce documentaire sur les camps de concentration nazis, souvent insoutenables, nous incite à le déconseiller aux enfants ainsi qu’à un public impressionnable. Tout de fois, la valeur historique essentielle de ces images et le témoignage irréfutable qu’elles contiennent, en font une leçon indispensable pour tous ceux qui souhaitent que de telles horreurs ne se reproduisent jamais plus !

L’expression « camp de concentration » fut créée à la fin du xixe siècle. En effet, l’innovation technique du fil de fer barbelé permit de clore de vastes espaces à peu de frais. La première utilisation de ce terme se fit à propos de la Seconde Guerre des Boers, comme innovation britannique. Il était inspiré du terme espagnol « reconcentración », utilisé par les Espagnols pendant la guerre avec Cuba (1895-1898).

La visites de Eisenhower aux camps de concentrations Nazis

En avril 1945, Eisenhower a visité en Allemagne les premiers camps de concentration. Il demande à Stevens de filmer tout ce qui pourra servir de preuve devant les tribunaux qui, après guerre, seront mis en place pour juger les responsables nazis. Beaucoup d’images prises par l’équipe de Stevens à Dachau vont servir au documentaire « les Camps de concentration », à titre de preuve des crimes nazis, film monté par Ford et Ray Kellog et destiné à préparer le procès de Nuremberg. Il dure une heure, prend le titre de « Nazi concentration camps » et il sera projeté dans l’enceinte du tribunal de Nuremberg, le 29 novembre 1945.

Ce film ne fut pas vraiment montré au grand public. Les images étaient considérées comme trop dures et rapidement, avec le plan Marshall et le début de la guerre froide, les priorités changèrent. Ces images pourtant sont les principales archives qui existent du cauchemar concentrationnaire.

3 commentaires
  1. Votre remarque est peut-être globale mais elle est juste, il y a eu beaucoup de non Juifs qui ont laissé leur vie dans ces camps de la mort, il y a eu des porcs ou salauds dans tous les pays et même dans notre douce France,il n’y avait pas que le gouvernement qui collaborait, c’est pour ça que je ne comprends pas le message de haine que vous adresse Clarisse, traiter les autres d’abrutis c’est un peu fort, il faut qu’elle se regarde dans un miroir peut-être que le sien est déformant. Même si vous êtes jeune, moi, je vous remercie et je trouve votre remarque très juste c’est bien de faire un rappel à la mémoire des français qui ont la fâcheuse tendance a oublier leur passé !!!

  2. je pense que pas mal de gens de personnes devraient revoir leur histoire…oui certe il y’a des Juifs malheureusement qui ont été tués dans ces camps….mais il n’y avait pas QUE des Juifs…et n’oublions pas que la France et autres pays ont collaboré avec les nazis pour l’extermination…..

    1. Pauvre abrutie de Séverine, quel âge as-tu donc ? Crois-tu apprendre à quelqu’un que “la France” a collaboré ? Multiplie par deux au moins ton âge et tu verras que ce que tu sembles vouloir rappeler aux autres, ils le savent depuis bien avant ta naissance.

      Cela dit, ce n’est pas “la France” mais un gouvernement non-élu composé en majeure partie de gens de Gauche. Donc on pourrait plutôt dire que “la Gauche” ou en tout cas “une large partie de la Gauche” a collaboré avec le régime National Socialiste.

      Mais je doute que cette exigence d’exactitude et de justesse rencontre tes besoins de conformisme. Gueuler “je vais vous apprendre quelque chose” en se bornant à répéter ce sur quoi tout le monde s’est déjà mis d’accord (que la chose soit d’ailleurs vraie ou fausse importe peu) est pour le moins, minable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Deux nouveaux trous découverts en Sibérie, le mystère s’épaissit

Souvenez-vous ! Il y a quelques semaines en Sibérie, un gigantesque trou…

Les catastrophes naturelles au XXIème siècle

Certains pensent que les catastrophes naturelles sont l’œuvre de dieu, mais la…

La minute de vérité – Le destin tragique du Titanic

Le plus grand paquebot du monde, le Titanic, fait route dans l’Atlantique…

Six jours après sa mort, elle sort de son cercueil pour manger

Li Xiufeng, une vieille dame âgée de 95 ans, était déclarée morte…