Du coté Est du bas du plateau de Gizeh, en dessous du complexe des pyramides, se trouve un autre symbole de l’Egypte Ancienne, le sphinx.

Celui qui peut supporter le regarde de pierre du sphinx seul dans le silence du désert, peut alors trouver sa propre interprétation du mystère de la vie et de la mort que le sphinx symbolise peut être.

Cette étrange sculpture au côté mystérieux à la fois humain et animal, s’étend en face de la pyramide de Kephren, tout en gardant silencieusement les secrets de sa véritable signification.

À Gizeh, le sphinx reste anonyme, il n’existe aucun texte qui explique pourquoi le sphinx a été construit et qu’elles étaient les pensées de l’époque à son sujet, mais on a grande raison de croire qu’il a été construit à l’époque de Kephren qui est à l’origine de la seconde pyramide de Gizeh.

Dans l’Egypte Ancienne, les sphinx étaient traditionnellement des gardiens, ils protégeaient les endroits sacrés comme par exemple les entrées des temples et de l’au-delà.

“Le sphinx qui donne la vie, la stabilité et la puissance, qui dirige la vérité et règne sur tous les mondes, brille comme le soleil pour toujours et à jamais”

À travers les âges, cette créature extraordinaire a donné lieu à de nombreuses interprétations symboliques. Pour les Grecques, il représentait la sagesse occulte, et pour les Arabes de la période médiéval, il s’agissait DAbou al-Hôl, le père de la terreur. Mais au départ, les experts pensaient qu’il ne s’agissait que de la simple utilisation de pierres qui n’étaient plus nécessaire.

Le sphinx, comme les pyramides qu’il protège, est de taille massive. Son corps mesure 73 mètres, ce qui représente plus des trois-quarts d’un terrain de football, sa tête s’élève à 20 mètres de haut, c’est à dire l’équivalent d’un bâtiment à six étages.

Ce monument gigantesque évoquant à la fois un lion et un roi, devait donner l’impression aux gens de l’époque que leur dirigeant avait la puissance d’un dieu, pouvant ainsi posséder les forces de la nature …

3 commentaires
  1. Sachez que les pharaons de l’Egypte antique était noir ! ^^ non pas arabe comme on veut nous faire croire…

    Pour certains cela n’a pas d’importance, mais en sachant rien que le fait qu’ils soient noirs révèlent bien des choses… et concordent parfaitement ! Ca a sont importance déjà pour le patrimoine des noirs qui sont à la base des plus grandes énigmes !

    1. Quelle blague, n’importe quoi ! D’ailleurs ils n’étaient pas davantage Arabes vu que l’invasion arabe s’est déroulée des siècles après, à l’époque musulmane. En fait, les habitants de la Méditerranée sont génétiquement apparentés car cela fait des milliers d’années qu’il y a des échanges en tout genre, leur ADN est surtout de type européen !

      Cette idée de pharaons noirs vient de l’observation de quelques fresques dégradées dont la couche supérieure est partie : les Égyptiens peignaient sur un fond noir. Les animaux de ces fresques sont noirs eux-aussi. 🙂
      L’affirmation selon laquelle les Noirs seraient à l’origine des plus grandes énigmes est totalement fantaisiste et tout aussi drôle… Ce n’est qu’un point de vue raciste, stupide comme tout ce qui touche au racisme car il n’y a PAS de race noire, c’est facile à prouver génétiquement. Il y a juste des gens à la peau plus ou moins foncée (qui ne sont pas forcément apparentés) et c’est juste un critère facile à voir parmi des milliers d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Top 5 des lieux mystérieux interdits au public

Depuis toujours, la Terre abrite des endroits mystérieux. Alors que certains sont…

Un homme part à la découverte de sa vie antérieure

Comme beaucoup d’entre nous, Ken voit sa vie comme une casse-tête complexe et mystérieux. Tout…

Le mystérieux escalier de la chapelle Loretto à Santa Fe

Dans une petite ville aux Etats-Unis, à Santa Fe, demeure un mystère…

Ankou, la légende de l’ouvrier de la mort

L’Ankou (an Ankoù) est la mort personnifiée et l’artisan de la mort…