Les histoires d’enfants sauvages fascinent les hommes depuis des siècles, depuis Romulus et Remus, les jumeaux mythiques élevés par une louve jusqu’au célèbre Tarzan.

À en croire les légendes, ces enfants auraient appris les lois de la jungle et le langage de leurs familles d’adoptions, et ils auraient survécu plusieurs années sans aucun contact humain.

Mais peut-on donner foi à ces récits ? Un enfant pourrait-il s’en sortir seul dans la forêt ? Les animaux s’occuperaient-ils d’un bébé plutôt que de la manger ? Nous allons tenter d’élucider le mystère des enfants sauvages.

Le professeur Douglas Candland à la recherche des enfants sauvages

Comment un bébé pourrait-il survivre seul dans la forêt ? Nous naissons totalement démunis, nous ne savons que respirer et pleurer. Privé de ses parents et du confort de son foyer, que deviendrait un petit homme ? Peut-on envisager qu’une guenon décide de l’adopter et de remplacer sa mère ?

Nous avons tous entendu parler d’histoires de ce genre, des enfants sauvages qui vivent dans la nature au sein d’une famille animale, mais cela s’est-il vraiment produit ?

Le professeur Douglas Candland s’intéresse au phénomène des enfants sauvages et aux interactions qu’on leur prête avec des animaux. Il a étudié des centaines de cas et a trouvé certains points communs dans les témoignages les concernant. Mais quel crédit peut-on accorder à ces récits ?

Parmi les cas récents, l’un des plus extraordinaires s’est produit à Kampala, la capitale de l’Ouganda.

Cette ville compte plus d’un millions d’habitants, et comme dans toutes les grandes agglomérations la circulation pose de nombreux problèmes. Mais il suffit de prendre une route moins fréquentée pour risquer de s’égarer dans une des jungles les plus denses du monde. À deux heures, au sud de Kampala en lisière des forêts primitives d’Afrique, se trouve le village de Bombo qui a été le théâtre, en 1991, d’un étrange fait divers.

Alors qu’elle chemine à travers la végétation, une femme tombe sur un groupe de Vervets jacassant dans les arbres, rien d’inhabituelle à bord de ce village où les singes viennent souvent voler de la nourriture et importuner les habitants. Mais cette fois, la femme aperçoit quelque chose qui la terrifie, une forme sombre accroupie dans les branches; la créature qui l’a fait fuir est pourtant qu’un simple petit garçon …

1 commentaire
  1. Bonjour.. j aurais bien aimé lire votre reportage sauf que de voir 2 filles qui se masturbe en meme temps de la publicité AdulteFriendFinder.. j’ai trouver totalement répugnant donc j’ai abandonné ma lecture domage parce que j’aimais le sujet.. y a t’il quelqu’un pour controler ces site ou ils peuvent publier ou bon leur semble… j’aurais aimer écouter la vidéo… elle a ete retiré…ca me decois et beaucoup de personne aussi vont etre decu de ces images qui sont hors sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Un gigantesque océan se cacherait sous terre

C’est une découverte digne du célèbre roman de Jules Verne “Voyage au…

Des scientifiques Russes veulent cloner un mammouth

Des scientifiques Sibériens ont mis en place un laboratoire dans l’espoir de…

Don Quichotte, la malédiction d’un film maudit

Le réalisateur Terry Gilliam avait tout pour faire un film culte. Des acteurs…

Des médecins déroutés par la résurrection d’une femme

Une femme, en arrêt cardiaque suite à une embolie amniotique, s’est soudainement réveillée après deux longues…