La malédiction de la momie Otzi. Cette histoire se passe dans les Alpes, là où les sommets dépassent les 3 000 mètres d’altitude. C’est dans les montagnes de Lausanne que cet étrange récit commence, il y a de cela plus de 20 ans.

Le 19 septembre 1991, le randonneur Helmut Simon et sa femme Erika font la découverte d’un homme enseveli sous les glaces.

Otzi était un simple guerrier de l’âge de bronze et serait mort il y a de cela 5 300 ans atteint mortellement par un flèche lors d’un combat. L’histoire pourrait s’arrêter là. Seulement voilà, tous les hommes qui ont sorti Otzi de son sommeil de glace, périssent les uns après les autres.

Les décès brutaux commencèrent par Helmut Simon, l’homme par qui tout est arrivé.  A 67 ans, Helmut Simon est décédé il y a quelques années, emporté par les glaces lors d’une randonnée dans la région.

La momie Otzi, âgée de 5 300 ans, serait porteuse d’une malédiction ayant déjà décimée 8 personnes

Konrad Spindler quant à lui est le premier scientifique à avoir pu examiner la momie, mais malheureusement ce dernier mourut quelques années plus tard d’une sclérose en plaque détectée tardivement et considérée comme foudroyante.

Pour les scientifiques, toutes ces morts ne sont pas reliées à la malédiction d’Otzi.

Et pourtant la liste des morts s’allonge.

Rainer Henn, le premier médecin légiste à avoir examiné Otzi, mourra à l’âge de 64 ans suite à un accident de la route alors qu’il s’appétait à donner une conférence sur l’histoire d’Otzi et révéler enfin ses dernières découvertes.

Viens ensuite Kurt Fritz, le guide les ayant conduit à l’endroit où se trouvait la momie Otzi. Il est décédé à l’âge de 52 ans dans une avalanche en haute montagne.

Rainer Hoelzl était le journaliste envoyé sur place pour filmer la sortie du corps d’Otzi de la glace, il mourut tragiquement à l’âge de 47 ans d’une tumeur au cerveau.

Tom Loy, archéologue, n’aura pas le temps de terminer ses travaux sur la momie, il décéda à 63 ans d’une infection du sang.

Et les morts ne s’arrêtent pas là, deux autre seront encore à déplorer.

Aujourd’hui la momie repose dans un musée d’Italie. Un musée qui accueille 250 000 visiteurs par an.

Pour en finir, huit personnes sont décédées en 10 ans et toutes ont approchées la momie. Alors simple coïncidence ou réelle malédiction ? A vous de trancher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Transcommunication et contacts avec les morts

Communiquer avec les morts est un vieux rêve qui a donné naissance…

Un ancien sarcophage découvert au château Lincoln

Il y a quelques semaines, un groupe d’archéologues a fait l’incroyable découverte…

L’apparition de la Sainte Vierge à Fatima en 1917

Tous les ans, le 13 mai et le 13 octobre, des centaines…

Le crâne hurleur du Manoir de Bettiscombe

De toutes les légendes qui nous parlent de crânes en Angleterre, la…