D’après la bible, c’est dans le jardin d’Eden que l’humanité a vu le jour. Mais alors, le jardin d’Eden aurait-il véritablement existé ? Un scientifique anticonformiste veut à tout prix connaitre la vérité…

Au cours de l’année 1987, un magazine de renom publie un article dans lequel un archéologue peu connu, du nom de Juris Zarins, détaille ses recherches concernant la découverte du jardin d’Eden. Le scientifique affirme avoir découvert l’emplacement exact du paradis, le jardin d’Eden.

Le jardin d’Eden selon Juris Zarins

L’article, titré “Le jardin d’Eden a-t-il enfin été localisé?”, résonne comme un coup de tonnerre, et nombre de croyants estime qu’il est sacrilège de vouloir appliquer des principes scientifiques à l’étude de la religion.

Selon eux, seule la foi permet d’accepter la parole de Dieu, et non la science. Mais d’éminents scientifiques manifestent également leur scepticisme, et considèrent les recherches de Zarins comme une perte de temps, et ce n’est pas tout. De nombreux spécialistes de la bible estiment que l’histoire du jardin d’Eden n’est rien d’autre qu’une allégorie sans fondement.

Mais Zarins n’a que faire des opinions des autres, et souhaite coûte que coûte mettre la main sur l’emplacement exacte du jardin d’Eden… La suite dans le documentaire.

3 commentaires
    1. Vu qu’il n’y a qu’un commentaire avant le vôtre, le mien, je suppose que vous vous adressez à moi. Alors vous ne pensez pas… quoi ?? S’il y a quelqu’un dont les propos ne sont pas clairs…
      J’ai juste expliqué que, d’après les dernières découvertes, notre espèce a quitté l’Afrique en traversant l’actuelle Mer Rouge, qui était beaucoup plus étroite pendant les glaciations vu que l’eau était bloquée davantage sur les glaciers – l’inverse du mécanisme actuel. Il se trouve que la région de l’autre coté, en Arabie, est verdoyante et s’appelle “Aden”, d’où le Golfe d’Aden, plus connu, ce qui contraste avec les déserts environnants, un vrai paradis.
      Si vous ne voyez pas le rapport entre “Aden” et “Eden”…

  1. Notre espèce a quitté l’Afrique d’abord par l’Égypte mais cette branche c’est éteinte (désert) puis bien plus au sud, lors de la dernière glaciation qui a fait baisser le niveau de la mer. Ainsi on retrouve une quantité énorme de silex taillés très anciens dans le sud de l’Arabie. (Ensuite les hommes ont longé l’Océan Indien, d’où la présence d’ethnies à peau foncée tout le long.) La zone côtière du sud de l’Arabie est verdoyante grâce à la Mousson, on l’appelle l’Arabie Heureuse. Cet endroit s’appelle aussi la région du Golfe… d’Aden : ça ne vous rappelle rien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Un mystérieux et nauséabonde brouillard envahi Seattle

Récemment, les habitants de Seattle aux États-Unis ont été surpris et dégoûtés de découvrir leur ville…

Un fossile de dinosaure découvert sur Mars ?

La tête fossilisée d’un dinosaure, possédant encore toute sa dentition, aurait récemment été repérée…

Le crâne hurleur du Manoir de Bettiscombe

De toutes les légendes qui nous parlent de crânes en Angleterre, la…

Lignes de Nazca : Découverte de nouveaux géoglyphes

Il y a quelques jours au Pérou, de nouvelles lignes de Nazca…