Les yeux d’une femme sont anéantis pour cause de la maladie de son fils José Héron, victime d’une leucémie foudroyante et pourtant une rencontre va marquer sa vie à jamais.

Le 12 mai 1990, Jean Paul II a croisé le regarde de cet enfant malade. Il l’a béni, l’a embrassé et depuis ce fameux jour le jeune enfant et guéri et cela sans aucunes explications.

José Héron n’a pas toujours été un jeune homme robuste et souriant. A 4 ans il est atteint d’une leucémie et son état est jugé désespéré.

Pour Maria, sa mère seul un miracle pourrait le sauver.

En mai 1990 Jean Paul II commettra le dernier miracle de sa vie

C’est alors en mai 1990 que Jean Paul IIfit un voyage au Mexique. Pour les parents de José cette visite est leur dernier espoir.

Quand Jean Paul II croisa l’enfant il lui donna un baisé sur le front le béni et demanda à José de libérer la colombe qu’il possédait entre les mains.

Et depuis ce jour, José ne montrait plus de signes de, la maladie.

Alors cette guérison miraculeuse est-elle qu’une simple coïncidence ou un véritable phénomène mystique ? Les médecins, aujourd’hui, ne se sont pas encore prononcés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Le mystérieux kilomètre 239 d’Allemagne

À la fin de l’été, en 1929, entre Brême et son avant-port…

HALLUCINATION : Voyez-vous un enfant sur cette image ?

Des scientifiques ont récemment mis au point une nouvelle étude visant à déterminer…

Sodome et Gomorrhe : légende ou fait historique ?

Les histoires de villes légendaires détruites par la main de dieu sont certainement les épisodes les…

Ankou, la légende de l’ouvrier de la mort

L’Ankou (an Ankoù) est la mort personnifiée et l’artisan de la mort…