Il était une fois un château d’une grande beauté surnommé le château des lumières. Ce château lorrain est un joyau de l’architecture Française.

Mais ce chef d’œuvre dissimulerait une malédiction. Une série de terribles incendies, treize au total et pour la plupart inexpliqués, s’y abattent quasiment tous à la même date.

Au 18éme siècle le château de Lunéville près de Nancy est la demeure officielle des ducs de Lorraine. Jusqu’en 1766, le règne de Stanislas marque l’âge d’or de Lunéville que l’on surnomme même “Le petit Versailles”.

Un Château des lumières maudit ?

Mais derrière la fastueuse vie de cours, une série d’incendies tragiques ravage le château. Le sort de Lunéville semble irrémédiablement lié aux flammes destructrices.

Le premier incendie a lieu le 3 Janvier 1719 à 5 heures du matin lorsque le feu se déclare dans les appartements occupés par le Duc Léopold et sa femme.

Et ce ne sera là que le début d’une longue série noire. Un second incendie vient éclater au château des lumières en 1739 puis 1759, 1789, 1849, 1961 et le dernier en date en 2003. Un sinistre effrayant par l’ampleur des dégâts. L’essentiel des collections va partir en fumé et étrange coïncidence, c’est le treizième incendie.

Le bois, les bougies, les pièces vétustes pourraient expliquer les incendies les plus anciens. Mais de nos jours, le feu frappe encore et le plus troublant est qu’il se déclenche toujours à la même date.

Mais alors qui pourrait être à l’origine d’une telle malédiction ? Serait-ce l’œuvre d’un esprit pyromane qui hanterait le château ? Et si le dernier duc de Lorraine, Stanislas, en était l’étrange responsable ? Curieusement quelques années avant sa mort, Stanislas avait conclu un pacte secret avec son confident, le nain Nicolas Ferry. Celui qui trahirait se pacte, serait malheureux toute sa vie et périrait par le feu.

Alors Stanislas aurait-il trahie le pacte ? Cette trahison aurait-elle des répercutions sur le destin du château ? Seul l’avenir pourra nous dire si cette série noire qui touche Lunéville est belle est bien terminée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Le mystère du téléphone portable de 1938

Un téléphone portable en 1938 ? Impossible me diriez-vous. Pourtant, une vidéo…

Bruno Groening, le faiseur de miracle

Bruno Groening est né le 31 mai 1906 à Danzig-Oliva en Allemagne, et était reconnu de son vivant…

Le mystère des soldats en terre cuite de Qin Shi Huang résolu ?

Dernièrement, une nouvelle technique d’imagerie 3D a finalement pu déterminer si les…

Gonsalvus, la véritable histoire de la Belle et la Bête

La réalité dépasse parfois la fiction. Au moment où est sortie sur…