Aux yeux du monde, Hitler symbolise le mal absolu. Une grande partie de sa vie reste cependant une énigme.

Des enquêteurs médicaux proposent une nouvelle perspective; celle d’un sadomasochiste aux pratiques sexuelles bizarres et d’un dirigeant toxicomane atteint d’une maladie incurable qui aurait précipité la débâcle de l’Allemagne.

Voici l’histoire secrète du dossier médicale d’Hitler.

Hitler, le mystère d’une vie cachée

On s’accorde à voir en Hitler le tirant le plus cruel que l’histoire n’est jamais connue. Six millions de juifs, trois millions de prisonniers Soviétique, des centaines de milliers de Gitans, des homosexuelles ainsi que des handicapés, tous été exterminés.

Il entraîne l’Allemagne dans une guerre qui coûtera des millions d’autres vies et occasionnera des déportations massives. Soixante ans plus tard, des enquêteurs médicaux tentent encore de percer les secrets de cet homme.

Leur but n’est pas de justifier le comportement d’Hitler mais de révéler un dossier médical soigneusement caché, mettant toujours des éléments qui ont pu changer le cours de l’histoire.

L’enquête commence en 1889, Adolf Hitler voit le jour à Braunau en Autriche. La première question est de savoir si l’on peut trouver dans les jeunes années d’Hitler des éléments qui auraient alimenté son fanatisme futur.

Adolf est un enfant frêle  qui grandit sous la coupe d’un père autoritaire; Alois Hitler. Clara, sa mère, est dépressive et cherche le confort auprès de son fils.  En Janvier 1907, on diagnostique chez Clara un cancer du sein. Elle reçoit le traitement habituel de l’époque, une mastectomie.

L’historien Rudolf Bignon s’est penché sur cette période de la vie d’Hitler. Il a retrouvé le dossier médical de Clara Hitler établi par Edward Block, un médecin juif. Ce dossier révèle que le jeune Hitler alors âgé de 17 ans, persuade le médecin de tester un traitement radical sans l’appui de preuves scientifiques. Ce traitement consistait à appliquer de l’iodoforme, un antiseptique très puissant qui brûle la peau et provoque des vomissements et des hallucinations. C’est aussi un traitement aussi inefficace que douloureux.

Ce ne sera là qu’un long voyage qui plongera Hitler dans l’enfer de sa vie.

2 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Les mystérieux crânes allongés Mexicains ne seraient pas humains !

Rappelez-vous, en Juin dernier, nous faisions le jour sur une étrange découverte…

Koko le gorille qui parle, une réalité scientifique

Penny et Koko se connaissent depuis presque 30 ans, Penny est une…

Twilight of Death : la vie après la mort

Une nouvelle étude, récemment menée, vient suggérer que nos cellules continueraient de…

Un ancien sarcophage découvert au château Lincoln

Il y a quelques semaines, un groupe d’archéologues a fait l’incroyable découverte…