C’est le trésor le plus insaisissable de tous, la coupe que le Christ utilisa lors de son dernier repas, un objet auquel on prête des pouvoirs miraculeux, le Saint Graal.

Le Saint Graal a ensorcelé les chasseurs de trésors depuis plus de 1 000 ans et Heinrich Himmler, le plus haut dirigeant de la SS Nazi est devenu obsédé par le calice et a tout fait pour le retrouver.

Il a parcouru le monde à sa recherche, et on dit aussi qu’il a envoyé des forces spéciales en mission secrète afin de retrouver sa trace. Il mit toutes les forces de la SS à la disposition du plus célèbre chasseur du Graal que l’Allemagne ai connu, un homme qui donna sa vie pour la plus grande chasse aux trésors des Nazis.

Voici l’histoire d’Heinrich Himmler en quête du Saint Graal !

Otto Rahn, un jeune ecrivain recruté pour retrouver le Saint Graal

À Berlin en 1933, l’Allemagne est sous le contrôle Nazi. Otto Rahn, un jeune écrivain  sans argent se prépare pour un rendez-vous. Il vient de recevoir un mystérieux télégramme, un bienfaiteur anonyme vient de lui proposer 1 000 Reichsmarks pour écrire un livre, un salaire mirobolant.

Le rendez-vous doit bientôt avoir lieu, et Rahn ne sait absolument pas qui est l’homme qui l’attend. Il arrive alors sur les lieux et la personne qui l’attend n’est qu’autre Heinrich Himmler.

Le Reichsführer Heinrich Himmler est le deuxième homme le plus puissant du régime Nazi, juste après Adolf Hitler. Himmler est à la tête de la SS, une organisation paramilitaire terrifiante qui a la main mise sur l’état Nazi. Par la suite, il confie à Otto Rahn une mission capitale, une mission extraordinaire, retrouver le Saint Graal !

Le Saint Graal est le trésor le plus convoité de tous les temps. Selon la croyance populaire, Joseph d’Arimathie un disciple, utilisa la même coupe pour recueillir le sang du Christ crucifié. Certaines légendes affirment que la coupe est encore plus ancienne, le Graal aurait appartenu à Abraham, le père fondateur du peuple Juif. Au cours des siècles, la légende du Graal a grandi et s’est embellie.

Selon les sources, le Graal aurait pris la forme d’une pierre ou d’un plat, mais de l’avis général, le Graal est resté un calice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Théra : le volcan de l’apocalypse

Le mont Saint Hélène, le Pinatubo, le Vésuve, ces noms de volcans bien…

La légende du célèbre pirate Barbe Noire

Il y a près de 300 ans, la Côte Est des Etats-Unis…

L’exorciste : l’histoire vraie

Nous sommes en 1949, par une nuit d’hiver la ville de St…

Hot Or Not For 2017: 8 Stars That Will Rise Top

It is important to be chic. I love the 2000s because everyone…