Accueil / Mystères / Fu Hao ou le tombeau des merveilles

Fu Hao ou le tombeau des merveilles

Dans la Chine centrale, en 1250 avant notre ère, la dynastie Shang est à son apogée. Le roi au pouvoir est le charismatique Wu Ding et à ses côtés se trouve la reine guerrière Fu Hao, générale en chef des armées, réputée invincible au combat.

Pendant des années, l’archéologie n’a pu qu’avancer des hypothèses au sujet de cette mystérieuse dynastie, et de ses origines. Aujourd’hui, 3 000 ans plus tard, la science révèle une civilisation très avancée, et dévoile les réalisations de l’une des premières dynasties Chinoises.

La découverte du tombeau de Fu Hao

Depuis 1928 à Anyang en Chine, située à 500 kilomètres de Pékin, les spécialistes de l’antiquité se passionnent pour cette ville modeste, berceau de l’archéologie Chinoise. En ce moment, la fouille la plus longue jamais réalisée en Chine s’y déroule.

En 2009, des archéologues du monde entier convergent vers Anyang; leur mission, lever le mystère qui plane sur la dynastie Shang. L’histoire de la Chine regorge de récits pittoresques à leur sujet, mais où est la frontière entre mythe et réalité ? Pour le savoir, les archéologues doivent remonter à 1976.

Cette année-là, un paysan a découvert un tombeau dans son champ. Comme celui de Toutankhamon en Egypte, il renferme des trésors dignes d’un monarque. Se sera finalement plus de 15 000 tombeaux qui ont été mis au jour à Anyang, mais ce dernier est unique. C’est la seule sépulture royale de l’époque des Shang qui n’a pas été pillée.

La tombe a été creusée 75 ans après celle de Toutankhamon, et 1 000 ans avant l’avènement du premier empereur Chinois. Elle contient une multitude de trésors; des animaux et des figurines de Jade finement sculptés, des objets en os et en ivoire minutieusement façonnés, des milliers de cauris, une centaine d’armes, de haches, de lances et de poignards aux lames tranchantes, ainsi qu’une collection impressionnante de vases en bronzes très élaborés. Il s’agit à l’évidence d’un important chef militaire ou d’un prince richissime. Mais lorsque les archéologues déchiffrent le nom gravé sur certains bronzes, une surprise les attend… Le tombeau est celui d’une femme, la légendaire Fu Hao !

Dans la même catégorie

Égypte : 800 tombes découvertes sur un site Antique

Égypte : 800 tombes découvertes sur un site Antique

Des archéologues ont récemment découvert plus de 800 nouveaux tombeaux à Lisht, un site de l’Égypte antique. …

2 commentaires

  1. Article passionnant, merci !
    Nous avons une vision tellement biaisée du passé qu’il nous semble incroyable qu’une femme ait pu, il y a 3 500 ans, être une combattante, une cheffe militaire, une grande prêtresse. Fu Hao nous prouve le contraire !
    https://histoireparlesfemmes.com/2018/06/05/fu-hao-puissante-cheffe-militaire/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *