L’île de Pâques, cette île énigmatique du Pacifique a longtemps retenu l’attention de centaines archéologues qui ont lutté pour comprendre exactement ce qui était à l’origine de l’extinction d’un des plus célèbres peuples, les Rapanuis, aussi responsable de la construction de centaines de statues géantes…

La théorie mise en place pour expliquer l’extinction des habitants de l’île, connus aussi sous le nom Rapanui, se serait fondée au fil du temps, expliquant que la population aurait utilisé toutes les ressources de l’île, ce qui lui a valu la récompense d’être l’exemple le plus connu d’une société qui s’est détruite par la surexploitation.

L’histoire des Rapanuis chamboulée

Au cours des dernières années, toutefois, cette idée a été appelé à remettre en question, principalement sur la base que les Rapa Nui, loin de présenter une telle insouciance, semblait être des génies agricoles et étaient plus que capables de fertiliser le sol afin d’y cultiver les plantes nécessaires à leur survie.

Avec des données de radiocarbone indiquant que l’île a été utilisée bien au-delà de l’extinction des Rapanuis, la preuve scientifique semble également suggérer que le peuple ne s’est détruit par la surexploitation. Il existe également des preuves pour démontrer que la suppression des arbres de l’île s’est passée très progressivement et au cours de plusieurs centaines d’années.

Donc, si la surexploitation n’était pas responsable de la disparition des Rapanuis, qui en est le responsable ?

1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Egypte : 17 momies découvertes dans des catacombes

Des archéologues ont récemment découvert pas moins de 17 mystérieuses momies à l’intérieur de…

Une statue de la Vierge Marie pleurerait des larmes d’huile

Une foule de gens a récemment afflué vers une petite ville en…

Les animaux peuvent-ils prévoir les catastrophes ?

Un zoo en Chine est en passe de devenir le centre d’une nouvelle…

Olivia Farnsworth, 7 ans, ne ressent ni faim ni fatigue

Âgée de 7 ans, Olivia Farnsworth est une énigme pour les médecins. La…