John Wayne Gacy Jr., est né le 17 mars 1942 à Chicago et a été exécuté le 10 mai 1994 à Joliet. De l’histoire des Etats-Unis, l’homme est sans doute l’un des tueurs en série les plus connus, surnommé le « clown tueur ».

Au cours de l’année 1978, les services de police se sont rendus à la maison de John Wayne Gacy afin de l’interroger sur de mystérieuses disparitions concernant des jeunes hommes, tous, ayant travaillé pour lui. Après de longues enquêtes, la police a finalement révélé que l’homme était responsable de toutes ces disparitions. Ce ne sera pas moins de 26 cadavres qu’ils retrouveront enterrés dans le vide ordure, sous sa maison de Chicago, ainsi que trois autres dépouilles, retrouvées enterrées dans son jardin. Par la suite, les corps de ses quatre dernières victimes ont été repêchés dans la rivière Des Plaines, non loin de sa demeure.

John Wayne Gacy, un homme respectable

Avant la découverte des corps, les voisins, pour la plupart, étaient victimes d’une odeur nauséabonde se dégageant des sous-sols de la maison des Gacy, qu’il avait tenté de dissimuler avec de la chaux, et en prétextant être victime de problèmes d’égouts….

Gacy était qualifié comme personne tout à fait agréable, sans aucun problème, et travaillait même pour des organisations bénévoles. Au cours de sa vie, il s’est vu marié à deux reprises, et était un homme d’affaires respectable. Malgré ça, l’homme avait une vie privée bien mouvementée : son passe-temps favori était d’avoir des relations homosexuelles avec des jeunes hommes, qu’il massacrait par la suite. Son mode opératoire consistait principalement à les menotter et les violer avant de se débarrasser des corps. Après une tentative infructueuse de plaider la folie lors de son procès, il fut condamné à la peine capitale. Il a été exécuté le 10 mai 1994 par injection létale.

De cette macabre histoire, Stephen King a très certainement utilisé quelques passages afin d’écrire son roman devenu un bestseller “ÇA, il est revenu”, que vous pouvez découvrir dès à présent.

1 commentaire
  1. Non, Stephen King n’a jamais affirmé ni même mentionné s’être inspiré de Gacy pour le personnage maléfique de “ça”… Donc il ne s’est pas “très certainement inspiré”, on n’en sait rien.

    J’ajouterai également que “ça, il est revenu” c’est le titre du film tiré du livre. le livre s’appelle tout simplement “ça” (“it”) en VO).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Épave d’Anticythère : un squelette de 2 000 ans découvert

Une équipe de chercheurs ont récemment mis à jour un mystérieux squelette…

Les secrets du grand Sphinx d’Egypte

L’Egypte est une terre de trésors cachés, de secrets enfouis, de mystères…

Lady Gaga hantée par des fantômes !

Les phénomènes paranormaux et Lady gaga ne font qu’un, et pour cause. La chanteuse…

Les mystérieux pouvoirs des maîtres de l’occultisme

Certains pouvoirs surnaturels permettent-ils de prédire l’avenir ou d’influencer les évènements ? Ceux qui pratiquent…