Accueil / Mystères / Le mystère de l’abat-jour en peau humaine de Buchenwald

Le mystère de l’abat-jour en peau humaine de Buchenwald

L’abat-jour de Buchenwald est aujourd’hui considéré comme le sinistre symbole de l’horreur Nazi. Cet abat-jour aurait été confectionné, selon les rescapés, avec la peau de déportés.

Découvert pour la première fois dans le camp de Buchenwald, cette lampe de l’horreur s’est mystérieusement volatilisée avant d’avoir pu être présenté comme preuves essentielles devant un tribunal.

Soixante ans plus tard, dans le sillage de l’ouragan Katrina, un abat-jour suspect refait surface. Mais est-ce celui de Buchenwald ? Avec l’aide de la science médico-légale, le journaliste Mark Jacobson va enquêter sur cette objet, décrypter les indices cachés, et va révéler les secrets sur cet abat-jour humain !

L’abat-jour de Buchenwald livrera-t-il ses secrets ?

Juste après la seconde guerre mondiale, une nouvelle a fait le tour de tous les médias; certaines épouses de responsables Nazis auraient fait fabriquer des abat-jours avec la peau de déportés. Mais sans preuve tangibles, cet épisode a disparu des archives historiques.

En 1945, le camp de Buchenwald est libéré. Parmi les horreurs découvertes sur place, un petit objet attire l’attention des militaires et des journalistes; un abat-jour qui serait en peau humaine ! Réputée pour sa cruauté, Ilse Koch, la femme du commandant de Buchenwald serait responsable de sa fabrication.

Aujourd’hui, Mark Jacobson, un journaliste du New York Magazine pense avoir trouvé la relique manquante. Il traque des preuves pour découvrir la véritable histoire de l’abat-jour humain. Sceptique ou pas, ce journaliste est hanté par cette sordide anecdote depuis son enfance…

Dans la même catégorie

Mont Dalhousie : le mystère des noms gravés s'épaissit

Mont Dalhousie : le mystère des noms gravés s’épaissit

Une série de noms, vieille de 100 ans, et gravées dans les roches du Mont …

Un commentaire

  1. et le savon,hein,le savon 😉 ah,que de mensonges,cette periode,et ce n’est pas le seul,il y a bien plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *