Comme les habitudes ne sont jamais bonnes à perdre, l’église Catholique est actuellement et une nouvelle fois en plein cœur d’un nouveau scandale ! La cause ? Près de 800 squelettes d’enfants ont été découverts près d’un ancien couvent en Irlande…

En Irlande, l’historienne Catherine Corless, a récemment découvert que des squelettes retrouvés au fin fond d’une fosse en 1975 dans la ville de Tuam, près d’un ancien couvent, seraient ceux de bébés de mères célibataires accueillies par des sœurs entre 1925 et 1961.

Des squelettes étouffés…

Jusqu’à aujourd’hui, les récits affirmaient que les morts retrouvés aux abords de ce couvent été tous victimes de la grande famine qui a malheureusement balayé l’Irlande à partir de 1840. Mais suite à un très gros travail de recoupement des informations et la consultation des archives du couvent, Catherine Corles a déclaré, sur preuve, que pas moins de 796 enfants non désirés avaient été inhumés dans le plus grand secret, sans cercueil ni pierre tombale, par les sœurs du couvent.

Malnutrition, pneumonie, tuberculose et sans doute maltraitance, les raisons de leur mort restent actuellement floues. Une plainte a été posée afin de comprendre et clôturer le mystère de cette affaire qui risque, une fois de plus, de désavantager l’Église Catholique.

Actuellement, le gouvernement Irlandais est en train de débloquer des fonds afin de construire un mémorial pour y graver le nom de chaque enfant décédé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Les trois mystérieux disparus du phare d’Eilean Mor

Dans les années 1899, non loin des côtes Écossaises, a été construit…

Une enfant rencontre sa sœur décédée au paradis

Annabel, atteinte de deux maladies incurables, aurait visité le paradis ainsi que…

La caverne aux 300 visages du Pays de la Loire

Dénezé Sous-Doué est un coin de campagne à quelques kilomètres d’Angers. C’est…

Not Into Showing Skin? You’re in Good Company

It is important to be chic. I love the 2000s because everyone…