Bach, Beethoven, Chopin sont tous de grands compositeurs et ont des styles bien différents, mais ils ont tous un point commun, un génie inaccessible. Et pourtant une femme rivalise étrangement avec ces hommes d’exceptions, il s’agit de Rosemary Brown.

Rosemary Brown ne connait rien à la musique mais lorsqu’on écoute ses compositions, nous avons la dérangeante impression d’entendre les plus grands maîtres de tous les temps, comme si ils n’avaient jamais disparus. Et si cela n’était pas qu’une impression ?

En 1970 un disque bien étrange créé des remous dans la presse musicale de toute l’Europe car il dévoile des morceaux inédits de compositeurs disparus il y a bien longtemps. Le mystérieux auteur est une modeste femme de chambre de Londres qui n’a jamais prît un seul cours de solfège.

Le phénomène Rosemary Brown

Prodige et rationnelle que personne ne peut expliquer, Rosemary elle-même prétend être en contact avec tous ces compositeurs. Elle raconte qu’à une époque, ayant une coté cassée, elle restait à la maison. Un jour pour se passer le temps, elle voulut se mettre à la musique et utiliser le vieux piano que personne n’utilisait. Mais lorsqu’elle prit place devant ce dernier, ses mains se seraient soudainement échappées comme si quelqu’un d’autre les contrôlaient.

Durant toute sa vie Rosemary Brown va écrire des centaines de partitions qu’elle attribuera aux compositeurs que nous connaissons tous. Un phénomène désarmant pour les plus éminents musicologues comme pour tous les artistes qui se sont penchés sur son œuvre.

Rosemary Brown n’a suivi aucun enseignement musical. Comment pouvait-elle alors reproduire aussi parfaitement des styles si uniques ?

Plus fort encore, certains morceaux qu’elle aurait reçu de Franz Liszt ont une ressemblance frappante avoir les brouillons  du compositeur qu’on a découvert que plus tard. Cette femme aurait-elle le don de perpétuer l’œuvre de  ces musiciens disparus ?

Le mystère reste entier  et nous ne connaîtrons malheureusement jamais la fin de cette histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Présence démoniaque dans l’hôtel de Carmen

Cette histoire se déroule dans l’hôtel de Carmen Tisserand, là où se…

Affaire d’Amityville : Le terrifiant fantôme du 112 Ocean Avenue

Le 13 novembre 1974, six membres de la famille DeFeo ont été…

La destruction d’un orphelinat interroge sur le sort de ces fantômes

La destruction d’un ancien orphelinat hanté, laisse aujourd’hui perplexe l’ancien personnel. La…

Un fantôme apparaît à la fenêtre de sa maison

Après avoir pris une photo de sa nouvelle maison, une propriétaire a eu la plus…