Une jeune Péruvienne de 18 ans a récemment connu une triste mésaventure après avoir joué avec une planche Ouija…

Certains lui confèrent d’étranges pouvoirs, d’autres la voient comme une vulgaire planche en bois. Aujourd’hui, la planche Ouija est devenue sujette à controverse. Cependant, une chose est sûre; jouer avec celle-ci, peut avoir de terribles répercussions, comme l’a récemment appris à ses dépendants une jeune Péruvienne.

Patricia Quispe, âgée de 18 ans, et habitant la petite ville de Chosica au Pérou, en a récemment fait les frais. Alors que la jeune femme se trouvait avec des amies, le groupe a souhaité réaliser une séance de spiritisme à l’aide d’une planche Ouija. Mise à part quelques petites frayeurs, la séance s’est déroulée sans encombre.

Planche Ouija, attention danger !

Cependant, le lendemain, après être rentrée à son domicile, la jeune femme s’est subitement écroulée au sol, convulsionnant, avec de l’écume sortant de sa bouche. Inquiets, ses parents se sont alors empressés d’appeler les services d’urgence.

Sur place, les médecins constatent une jeune femme agitée, criant à répétition “laissez-moi partir”, ainsi que le nombre “666”. Des témoins ont aussi affirmé que la voix de la jeune fille était devenue beaucoup plus profonde, et que son comportement et sa personnalité avaient brusquement changé, des caractéristiques que certains ont alors très vite relié au phénomène de possession.

Toutefois, les plus sceptiques ont fait valoir que ses symptômes faisaient écho, soit à une maladie psychiatrique cachée, soit à une certaine forme d’hystérie provoquée par la séance, réalisée la journée précédente.

Quoi qu’il en soit, Patricia a depuis été admise à l’hôpital, dans le service psychiatrique, pour une évaluation plus approfondie de son état de santé.

Source : News.com.au

2 commentaires
  1. Il est difficile à plusieurs de maintenir un objet immobile car les forces ne s’équilibrent pas en permanence. Il y a toujours un moment où le déséquilibre fait partir l’objet dans une direction, ce qui donne l’impression à tout le monde qu’il est autonome. A partir de là l’autosuggestion et l’effet de groupe suffisent.
    Extrait de Wikipedia sur l’utilisation de cette planche Ouija :
    “Le phénomène a été critiqué par de nombreux scientifiques comme étant un canular lié à l’effet idéomoteur.
    Différentes études ont été menées, reproduisant les effets de la
    planchette Ouija en laboratoire et montrant que les sujets déplaçaient
    la « goutte » [objet plat en forme de goutte et maintenu par les participants] de façon involontaire.
    Une session caractéristique se déroule avec la présence d’au moins deux
    personnes posant la main sur la planchette. Il n’est alors pas
    nécessaire d’exercer une pression forte pour la faire bouger, les
    participants peuvent même ne pas s’en rendre compte.”
    Tous les jours des gens dans le monde pètent ainsi les plombs à la suite des émotions fortes auxquelles ils ont été soumis, avec ou sans planchette. Les seuls qui parlent de ce nombre “666” sont ceux qui, culturellement, en connaissent déjà le sens sinon ils évoquent un ancêtre en colère, l’esprit d’un animal-totem, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Présence démoniaque dans l’hôtel de Carmen

Cette histoire se déroule dans l’hôtel de Carmen Tisserand, là où se…

Le fantôme d’un enfant photographié au Pen-Y-Lan Hall

Une photo réalisée par une équipe de chasseurs de fantômes au Pen-Y-Lan Hall, laisserait paraître le…

Un poltergeist filmé dans le rayon d’un supermarché

Cette vidéo publiée il y a quelques heures sur la net, et…