Durant les années 1970, une expérience réalisée par des chercheurs du Canada a été mise en œuvre afin de créer un fantôme imaginaire nommé Philippe.

Durant toutes ces pseudo-séances de spiritismes, les chercheurs Canadiens ont réussi à rassembler les effets disgracieux d’une hantise :   lévitation  d’objets, entente de coups venus de nulle part et quelques réponses à des sujets que les participants ne connaissaient pas.

Encore de nos jours, l’expérience de Philippe le fantôme imaginaire reste l’une des plus importantes de toute l’histoire de la parapsychologie.

L’histoire de l’expérience de Philippe le fantôme imaginaire

Nous sommes au début des années 1970 à Toronto au Canada, dans les studios de la CTTV où l’expérience de Philippe le fantôme imaginaire prit forme devant une dizaine de caméras. Devant une table, huit médiums se sont installés en tant que cobaye de l’expérience.

Derrière eux, un peu en retrait, se trouve un sol surélevé où trois hommes prennent place en tant qu’observateurs. Parmi ces hommes nous trouvons un pasteur, un psychologue ainsi qu’un docteur, directeur scientifique de la société de recherche psychique de Toronto.

Sur le lieu, un régisseur donne le signal de lancement ; l’expérience de Philippe le fantôme peut alors débuter. Pour commencer, les cobayes de l’expérience  posent leurs mains sur la table puis commencent à réciter leurs incantations. Quelques secondes après le commencement, la table se soulève comme si celle-ci était dotée d’une vie propre, aux grands étonnements des participants.

Puis, comme si Philippe le fantôme n’appréciait pas son rôle, la table ainsi que les médiums l’entourant glissa jusqu’aux trois personnes assissent en retrait sur la plate -forme surélevée. Une fois la table immobilisée, l’un des médiums suggère au Docteur de saluer Philipe. Aussitôt fait, la table se soulève jusqu’à flotter dans les airs.

Le seul problème est que Philippe n’existe pas et n’a jamais existé. Philippe est un fantôme imaginaire créé de toutes pièces par les chercheurs Canadiens.

Qu’arriveront-ils alors à prouver durant cette séance de pseudo-spiritisme ? Notre croyance sur le monde des esprits pourrait-elle changer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Un fantôme enregistré au poste de police d’Española

Il y a quelques jours, au poste de police d’Española au Nouveau Mexique, une mystérieuse…

Aveugle de naissance, une médium parle aux morts

Il se raconte qu’une femme serait capable de voir et de donner…

Thomas Edison : un nécrophone pour parler avec les morts

De son vivant, Thomas Edison aurait tenté de créer un “nécrophone”, un dispositif qui…

Phénomènes paranormaux : les spores responsables ?

À la suite d’une étude scientifique, des chercheurs pensent avoir découvert qu’une…