Accueil / Fantômes, Démons / Une maison habitée par le Diable au Chili
Une maison habitée par le Diable au Chili

Une maison habitée par le Diable au Chili

Au Chili, le Diable aurait pris possession d’une demeure. La police du pays, en charge de l’affaire, a également confirmé l’existence d’étranges phénomènes paranormaux…

À Puerto Montt au Chili, les propriétaires d’une modeste maison vivent actuellement de terribles événements. Selon leurs déclarations, leur maison serait habitée par le Diable. La famille déclare avoir été témoin de terribles phénomènes paranormaux : objets en lévitation ou qui prennent feu, craquements de plancher. Une voix aurait même demandé à la famille de quitter la demeure.

Les événements ont pris une telle proportions qu’une enquête a été ouverte par la police, comme nous le rapporte Fox News.

Un policier attaqué par le Diable

Désireux de confirmer ou réfuter les déclarations des propriétaires, les services de police se sont déplacés jusqu’à cette fameuse maison. Arrivée sur place, la police a découvert des fenêtres brisées ainsi que des matelas brûlés dans le jardin. Terrifié, le résident a alors déclaré : « Cela fait plusieurs semaines que nous ne dormons plus, nous ne souhaitons pas mourir dans un incendie ».

Concernant les forces de l’ordre, l’un des policiers affirme avoir personnellement été pris à parti par ces forces démoniaques. Il déclare : « J’ai ordonné au Diable de partir de cette maison, et lorsque je suis moi-même dirigé vers la porte d’entrée, j’ai senti un couteau près de mon dos ».

Aujourd’hui, la famille, dans l’attente d’un nouveau logement, et hébergée dans un centre d’hébergement social. Autant dire que leur ancienne maison va sans doute rester longtemps inoccupée, du moins, physiquement…

Dans la même catégorie

Le fantôme d'une femme photographié à la plantation Myrtles

Le fantôme d’une femme photographié à la plantation Myrtles

Des touristes, en visite à la plantation Myrtles, ont récemment photographié une étrange silhouette par l’une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *