Construit en 1796 par le général David Bradford, cette ancienne maison de maître devenue par la suite “La plantation Myrtles, est selon les récits, l’une des maisons les plus hantées aux Etats-Unis.

À en écouter certains spécialistes de ce lieu, la maison aurait été le théâtre de 10 meurtres macabres, mais pour d’autres comme Troy Taylor et David Wisehart, aucune preuve ne fait état de ces assassinats (ces deux auteurs donnent une très bonne histoire de la maison dans leur article, The Legends, Lore & Lies of The Myrtles Plantation). Malgré leurs désaccords sur le nombre de victimes, ils sont cependant tous en accord pour affirmer que la plantation Myrtles est aujourd’hui l’un des endroits, voir même l’endroit, le plus hanté d’Amérique.

Quelques fantômes de la plantation Myrtles

Selon les histoires et légendes, beaucoup de personnes ont perdu la vie à la plantation Myrtles, mais qui étaient-ils ?
La première s’appellerait Chloé, un ancien esclave qui aurait été abattue en ce lieu après avoir tué deux petites filles (ces meurtres et même l’existence de Chloé sont aujourd’hui remis en question). Les fantômes de ces deux enfants assassinés auraient été aperçus jouant sous la véranda.
Ensuite, vient William Drew Winter, un avocat qui a vécu à Myrtles entre 1860 et 1871. Il se raconte que l’homme aurait été poignardé sous le porche de sa maison par un inconnu. Perdant une grosse quantité de sang, Winter a tout de même tenté d’entrer dans la maison pour y appeler à l’aide, et a commencé à monter les escaliers du deuxième étage … mais n’y est jamais arrivé. William s’est effondré et est décédé à la 17ème marche de l’escalier (cet assassinat est aujourd’hui le seul à avoir été prouvé). Si vous êtes très attentif, vous pourrez entendre ses derniers pas mourant dans les escaliers au cours de la nuit.
Parmi ces hantises, nous pouvons aussi voir les fantômes d’autres esclaves, ainsi qu’un piano à queue jouer seul, sans que personne ne se trouve à proximité.

Aujourd’hui, la plantation Myrtles a ouvert ses portes aux clients qui souhaitent chercher des réponses à ces mystérieuses perturbations nocturnes. Stacey Jones, fondateur de Central New York Ghost Hunters, nous livre son expérience lors de son séjour là-bas :

“La plantation Myrtles est un lieu spectaculaire si vous gardez l’esprit ouvert. Lors de ma visite guidé de la maison, j’ai aperçu ce qui ressemblait à une femme corpulente afro-américaine qui portait un tablier, et se tenait à la porte d’entrée sous le porche. Pensant qu’il s’agissait là d’un travailleur en costumes d’époque, j’ai jetai un œil dehors mais il n’y avait personne. Ensuite, nous avons séjourné dans la chambre des enfants soi-disant assassinés avec mon meilleur ami (qui était un non croyant à l’époque), où quelques phénomènes paranormaux ont sévi. A un moment, mon ami a été pétrifié, et était incapable de bouger ou de crier à l’aide, tout cela sans aucune explication. À ma prochaine visite, je prendrai soins de mettre en place une caméra vidéo dans ma chambre et apporter un magnétophone pour obtenir des PVE”.

Le prétendu fantôme de Chloé à la plantation Myrtles
Le prétendu fantôme de Chloé à la plantation Myrtles
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Fantômes, les meilleures preuves enfin sur vidéo

Les fantômes, phénomène encore très peu expliqué, sont souvent captés par nos…

Le fantôme d’un moine photographié dans un château

Une étrange photographie, récemment réalisée dans un château médiéval, interroge. En effet,…

Hurlements et apparition fantomatique à l’hôtel Wingate

Après s’être rendu dans une chambre d’hôtel d’où provenaient d’étranges cris stridents, un…

L’énigmatique tâche du corps de Margaret Schilling

Le 1 décembre 1978, une patiente du nom de Margaret Schilling disparaît…