Le 21 Février 1977 à 21 heures par une froide nuit d’hiver, les sapeurs-pompiers de Chicago ont répondus à l’appel des résidents d’un immeuble près d’un lac.

Quand les pompiers arrivèrent sur place, un appartement du dernier étage était en flamme.

A l’intérieur de l’appartement, un matelas placé au milieu du salon était en feu. L’appartement semblait inoccupé, mais très vite les pompiers firent une horrible découverte.

Sous le matelas, se trouvait le corps de la locataire actuelle de l’appartement, elle avait été étranglée. L’incident avait été allumé pour brouiller les pistes et effacer les empreintes.

La victime se prénommait Teresita Basa, née aux Philippines, elle était venu aux Etats Unis en 1960 suite à un travail en tant que thérapeute dans un hôpital de Chicago.

Un étrange appel alla résoudre en partie une enquête qui piétinait !

Estimée de ses collègues, Teresita était aussi très appréciée des malades de l’hôpital, car proche de eux, elle semontrait patiente et attentif, elle ne semblait pas avoir d’ennemis, en tous cas jusqu’à cette terrible nuit du 21 Février.

L’autopsie révéla que Teresita n’avait pas été violée, il n’y avait donc aucun mobile apparent pour ce meurtre et aucuns indices matériels, l’enquête piétinait.

Mais 5 mois et demi plus tard, Joe Stabula reçût un appel étrange qui allait le faire pénétrer dans l’univers du paranormal et résoudra son enquête !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Le fantôme de Sue Howard Hardy au cimetière de Charleston

Si l’envie vous prend de passer par le cimetière  de Charleston en…

Impresionnante hantise dans la Black Forest au Coloroda

En 1990, Steve Lee et sa famille ont emménagé dans ce qu’ils…

Le pénitencier d’Eastern State hanté par des anciens détenus

Construit au cours de l’année 1829, le pénitencier d’Eastern State serait pour…

Transcommunication et contacts avec les morts

Communiquer avec les morts est un vieux rêve qui a donné naissance…